Honda + Camping

Acheter une voiture au Canada

Comment acheter une voiture au Canada ?

Nous avons fait le choix d’acheter un véhicule pour le revendre à la fin de notre séjour. Nous sommes arrivés au Canada le 5 Juillet à Vancouver et repartons le 25 Septembre de Montreal. Soit une durée de 2 mois et demi.

Les locations de voitures pour plusieurs mois ne sont pas très intéressantes, de l’ordre de plus de 1000$ par mois. Surtout lorsque l’on souhaite faire un aller simple d’Ouest en Est comme nous. Les agences de locations rajoutent souvent des frais supplémentaires pour « abandon », entre 600 et 750$ pour Vancouver-Montreal.

Malgré notre expérience mitigée, d’achat/revente de véhicule en Nouvelle-Zélande. Nous retentons notre chance en décidant d’acheter à nouveau un véhicule au Canada.

Cette fois-ci on baisse un peu le budget, pour qu’il ne soit pas plus élevé que le coût d’une location. Ce ne sera donc pas un van aménagé, mais une voiture avec un peu moins de confort !

Recherche d’un véhicule

Nous commencons nos recherches sur kijiji, un site d’annonce l’équivalent du bon coin au Canada. Notre choix s’arrête sur une Jeep Cherokee converti en campervan. Elle est vendue par Joël un allemand, qui vient de faire un road trip de 2 mois avec, aux Etast-Unis.

Le rendez-vous est pris pour la voir. Le moteur est crasseux, Joël nous présente un ancien rapport de test mecanique. Le vehicule présente plusieurs fuites… Nous partons faire un essai sur route, en effet le vehicule vibre beaucoup quand on accelere à 80km/h. Joël est pressé il a un avion dans 4 jours, il propose de baisser fortement son prix.
Mais le véhicule ne nous correspond pas, il s’agit d’un 4×4 qui consomme beaucoup et plus couteux également en cas de réparations. De plus son état mécanique ne semble pas parfait.

Sharif, notre hôte air bnb, est mécanicien. Il nous donnera quelques conseils concernant le modèle de vehicule à acheter. Même si nous avions déjà lu qu’il faut favoriser les vehicules japonais, plus fiables et moins couteux à réparer.

Donc nous concentrons notre recherche sur deux types de modèles : Toyota Siennea ou Honda Odyssey.

Et nous changeons de site d’annonce pour craiglist, où il y a bien plus d’annonces que kijiji en Colombie Britanique. Bingo, nous tronvons une dizaine d’annonces, dont 5 correspondants à nos attentes !

Nous prenons contact, le premier à répondre est Severin. Un allemand à nouveau, qui a également converti sa voiture en campervan (mais pour 1 personne). Nous prenons rendez-vous pour un essai. Le vehicule est en bien meilleur état, avec quelques defaults : éclat sur le pare-brise, feux abimés et réparés au scotch et plusieus accrocs, dont certains commencent à rouiller. Malgrès ça le véhicule nous convient, mais avant de s’engager nous souhaitons le faire inspecter par un garage. Comme nous sommes Dimanche, nous proposons de se retrouver le lendemain.

Malheureusement le lendemain, nous attendrons au garage pendant plus d’1h mais Severin ne viendra jamais. En plus comme il n’a pas souhaité nous donner son numero de téléphone, seulement son mail, nous n’avons aucun moyen de le joindre.

Dans la foulée, en prenant le bus jusque notre hotêl, on appelle une autre annonce pour le même vehicule : Honda Odyssey. Le véhicule est disponible, par contre le vendeur Satish est mecanicien et il travaille en ce moment. Il nous propose de passer au garage pour voir le vehicule. Sacré coïncidence, son garage est à 50m de celui où nous avons attendu notre premier vendeur pendant 1h !!

Comment acheter une voiture au Canada

Nous deposons nos sacs et venons inspecter le vehicule. Il y a peu de choses à redire. Satish a bien entretenu le vehicule, la courroie de distribution, la pompe à eau, la transmission … Beaucoup de pièces ont étés changées, facture à l’appui. Le vehicule a même 50 000 km de moins que le précédent et en bien meilleur état, pour le même prix.

Coffre Honda

Du coup, on refait peut-être la même erreur qu’en Nouvelle-Zélande, mais nous décidons d’acheter le véhicule sans inspection mécanique. Cette fois-ci, nous avons mieux regardé le véhicule et posé les bonnes questions, Satish est népalais il nous inspire confiance. Espérons que nous n’aurons pas les même problèmes qu’en Nouvelle-Zélande, au moment de le revendre.

Il accepte même d’aller régler les papiers dans la foulée. Il nous fait monter, nous passons prendre sa femme à la gare. Elle nous raconte que leurs enfants vont être déçus, ils aimaient beaucoup cette voiture familliale.

Procédure d’achat et assurance

Satish vide la voiture chez lui puis nous passons à la banque. Encore une fois, une de nos deux cartes N26 bloque au retrait, décidément … Mais nous réussirons quand même à retirer le montant désiré.

Puis nous allons dans un bureau ICBC avec Satish. Il remet les papiers du vehicule, on nous demande notre permis de conduire (pensez à prendre le permis international, pas comme nous). Satish nous explique que normalement la procédure ne prend que 15min. Pour nous ça a duré 1h30, les employés ont eu du mal avec nos documents français. Pour la procédure, vous remplissez un document avec le vendeur, puis vous choisissez des plaques d’immatriculation.

Et apres l’acheteur paye une taxe (12% du prix du vehicule) et l’assurance. ICBC a le monopole des assurances en Colombie Britanique, donc pas trop de choix. Nous prenons une assurance pour 3 mois au tiers, que l’on trouve bien cher.

Concernant la taxe, Satish nous a demandé quel prix nous souhaitions déclarer pour le vehicule. Apparement il s’agit d’une pratique courante, baisser le prix du véhicule (sur le formulaire) pour payer moins de taxes. Mais nous n’avons pas souhaité baisser fortement, car comme il s’agit aussi de notre assureur, ce prix correspond à la valeur du véhicule en cas de pépin …

Plaque Immatriculation Damien

Mais si nous pouvons fournir notre relevé d’information de notre ancienne assurance, traduite en anglais par un traducteur agréé, nous pourrons obtenir une reduction de 5% par année d’ancienneté, soit un total de 35% pour nous.

Seulement nous avons été mal conseillé, car nous sommes revenus avc le papier deux jour plus tard. Le seul moyen d’obtenir le remboursement est par chèque, envoyé par courrier postal et en plus ça prend plusieurs mois.

Nous voilà coincé impossible de se faire rembourser, la manager négocie avec le service client pour le faire envoyer en France. Il sera possible de l’encaisser, mais cela entraine des frais supplémentaires. En resumé, la solution était de prendre une assurance provisoire et de venir faire l’assurance définitive une fois le bon papier et la traduction en poche. Mais nous n’avions pas connaissance de cette option.

Plaque d'immatriculation

Nous repassons chez Satish, il devisse les plaques de la voiture pour les remettre sur une autre voiture. Puis il nous aide à installer nos plaques toutes neuves ! Il nous remet les clés, ça y est nous avons une voiture, nous allons pouvoir nous déplacer librement, sans avoir à reporter nos gros sacs !

Aménagement

Nous passons pas mal de temps dans les magasins de bricolage. Nous souhaitons fabriquer un coffre en bois pour améliorer notre confort. Il nous permettra d’avoir sous la main tout ce dont nous avons besoin pour cuisiner : une reserve d’eau potable, une glacière éléctrique, un réchaud, des ustensiles de cuisines etc … Manger des sandwichs ou wraps à tous les repas nous a un peu gavé dans l’Ouest-USA.

Fabrication du coffre

Donc nous avons profité de notre séjour en help-x sur l’île de Vancouver pour fabriquer un coffre de camping. Une boîte en bois permettant de mettre une glacière, un bidon de 20 litres d’eau et tous les éléments nécessaire à la cuisine. Nous l’avons fait sur mesure.

Cette boite est bien sûr un moyen de stocker nos éléments de cuisine, mais il sert aussi de table.

Coffre et table

L’objectif est aussi que ce coffre se transforme en lit, sans avoir à retirer les sièges de la voiture.

Pour cela nous avons trouvé sur internet le système ingénieux d’un sommier retractable à l’aide de deux barres de fer. Elles se vissent à la longueur souhaitée grâce aux trous. Puis les planches se déplient en accordéon sur le sommier. Nous avons cousu des rideaux et les avons fixé de manière non permanente avec des fils à linge.

Pour parfaire notre lit intérieur, il ne manquait plus qu’un matelas pour un peu plus de confort. Comme nous n’avons pas investi dans ce matelas, nous avons préféré dormir dans notre tente. Un peu moins dur que la planche. Néanmoins notre lit intérieur nous a servi à quelques reprises, quand le temps était trop mauvais ou que nous avons du dormir sur un parking sans possibilité de monter la tente.

Sommier en fer

Sommier lit

Lit et rideaux

Nous sommes heureux d’avoir fabriqué nous-même ce coffre de camping avant de voyager avec sur les routes des Etats-Unis et du Canada. Une belle expérience de construire soi-même son meuble et de le tester après.

Et de plus nous n’avons rien fixé sur la voiture, les futurs acheteurs, s’ils le souhaitent pourront enlever ce coffre de camping, quand ils n’en ont pas l’utilité. La voiture redeviendra alors un monospace familial.

Revente de la voiture

Nous avons mis notre voiture en vente presque 1 mois avant notre départ. Nous avons choisi les sites d’annonce de Kijiji, lespac.ca, et facebook (PVT Montreal, petites annonces). Deux semaines après, nous n’avions eu que quatre contacts.

Pour faire immatriculer la voiture dans une province différente, pour nous le Quebec. Il y a une inspection mécanique obligatoire. Nous avons fait le choix de la réaliser nous-même, pour prouver la valeur de notre véhicule et pour faciliter les démarches au futur acheteur. Il aura donc une voiture clé en main !

Lors de cette inspection mécanique, nous avions deux défectuosités mineures. Deux pièces métalliques à changer pour être aux normes, elles étaient trop usées. Nous les avons changé dans la foulée, dans le garage d’à côté. Puis nous avons pris rendez-vous pour la contre-inspection, nous sommes repartis avec une vignette sur notre pare-brise. Sorte d’équivalent d’un contrôle technique.

Nous avons mis à jour l’annonce de vente, et nous avons eu 2 autres personnes interéssées par la voiture. Le rendez-vous est pris, Clément, français en PVT au Canada est très intéressé. Il a déjà visité plusieurs voitures, mais nous annonce que la notre est en très bon état. 

Le fléau des voitures québécoises, c’est la rouille. Nous croisons de nombreux véhicule avec le bas de caisse rongé par la rouille qui part en morceaux. Hors la notre a toujours vécu en Colombie Britannique et n’a pas ce problème. Ca été le principal critère pour Clément pour choisir notre voiture. Le soir-même il nous a rappelé, il prenait la voiture ! Vendue dès la première visite, sans avoir à négocier !

Nous nous sommes donné rendez-vous la semaine suivante pour faire la procédure de vente, qui est très rapide. Nous sommes allés à un point de service de la SAAQ, nous avons attendu notre tour. Et là en moins de 15min les documents étaient changés, et Clément repartait avec une plaque toute neuve à installer sur la voiture.

 

Quel budget faut-il prévoir ? (Juillet 2018, 1 € = 1,51 $CAD):

  • Prix moyen pour une Honda Odyssey modèle 2000, 205 000km entre 2 700 et 3 500$
  • Assurance au tiers ICBC de 3 mois, 650$ (avec couverture dégâts à des tiers de 1 000 000$)
  • Taxe provinciale 12% du prix déclaré du véhicule
  • Traduction officielle en Anglais 40$
  • Inspection mécanique au Quebec 93$ et contre-inspection 45$
  • Immatriculation en Colombie Britannique, plaque et frais de dossier 77$
  • Aménagement du véhicule 1 000$
Partagez !

Laisser un commentaire