Bangkok

Bangkok

Une capitale agréable

Après la visite des temples d’Ayutthaya, nous prenons le train à nouveau, pour Bangkok. Pour trouver les horaires et tarifs des trains, allez sur le site: railway.co.th. Ayutthaya est relativement proche, en 2h de train nous sommes sur place. C’est le week-end, il y a moins de trains qui circulent et le notre est assez chargé.

Arrivés à la gare de Bangkok c’est l’effervescence. Heureusement nous avions réservé notre hotêl auparavant, pour ne pas répéter la même mauvaise surprise, et nous savons quel bus nous devons prendre. Nous attendons à la station de bus au milieu des locaux, nous sommes les seuls touristes. Tous les autres font la queue pour le taxi meter, et celle-ci commence à être très longue. Au bout de 15min toujours pas de bus n°53, nous finissons par demander notre chemin à un policier, qui nous indique que l’arrêt de bus n°53 est de l’autre côté de la gare.

Nous montons dans ce vieux bus, avec un plancher en bois au sol. Une dame en uniforme vient nous voir en secouant une boîte métallique  avec des pièces dedans. Le prix du trajet : 13 Bath pour deux ! Notre bus traverse Bangkok, par Chinatown. Ca bouchonne, il y a tellement de monde le bus n’avance pas. Puis nous longeons le palais royal, le complexe est immense, il est entouré d’un haut mur mais nous apercevons les toitures qui dépassent, elles sont très ouvragées, les charpentes sont travaillées avec des dorures et des tuiles colorées.

Apres 1h de transport, notre bus nous dépose juste devant notre hôtel. Nous avons pris un peu au-dessus de notre budget. Mais pour cela nous aurons une belle chambre confortable, petit déjeuner inclus, sur un balcon qui donne sur les canaux. Le tout à deux rues de Khao San Road, la rue touristique avec beaucoup d’animations. Ce surplus de confort nous ravis, nous profitons pour nous reposer et réserver quelques billets d’avion sur internet.

Khao San Road

Nous partons tout de suite explorer les environs. C’est le week-end, il y a des stands de marché partout. On craque pour quelques souvenirs. Puis vient l’heure du night-market. Les stands de nourritures s’installent. Nous prendrons un cocktail, pour avoir une place assise dans un stand de rue et un pad thaï à emporter dans le stand d’à côté.

Plus loin nous testons pour la première fois(et dernière), le Durian. Il s’agit d’un fruit très prisé en Asie et pourtant il a une odeur repoussante. C’est simple, il sent tellement mauvais qu’il est interdit d’en ramener dans les hôtels, les bus, nous avons même vu un panneau l’interdisant dans le métro !

Notre avis : bah rien d’exceptionnel, on a même trouvé qu’il n’avait pas beaucoup de goût, nous avons du mal à comprendre un tel engouement pour ce fruit.

Street Food Bangkok

Pad Thaï Bangkok

Durian Bangkok

Bonnes adresses où manger :

    • Ethos, restaurant Végétarien, nous y avons dégusté un superbe curry et craqué pour leur muesli avec yaourt maison et miel.
    • Night Market, il y a plein de stands qui s’installent autour de Khao San Road, vous pourrez y déguster des Pad Thaï pour pas grand chose.

Autre chose que nous avons testé à Khao San road, ce sont les massages Thaïlandais. Nous prendrons chacun 30 min de massage de pied, dans un des nombreux centres de massage de Khao San Road. C’est assez relaxant, même si certaines techniques nous ont surpris.

Marché de Chatuchac

Le lendemain, nous allons visiter le plus grand marché de Thaïlande. Le marché de Chatuchac, c’est le centre commercial du coin, des centaines d’échoppes de moins de 10m carrés, sous des hangars immenses. Nous continuons notre séance shopping, nous sommes partis de France sans casquettes et il est grand temps de nous en procurer, ça tape fort en Thaïlande. Idem pour un maillot de bain, ca fesait parti des vêtements à renouveler sur place !

Pour nous rendre au marché de Chatuchac, nous avions le choix pour les tranports en commun : reprendre le bus pendant plus d’1h ou le bateau puis le métro aérien. Nous choisirons la deuxième option, nous marchons quelques minutes jusqu’à l’embarcadère et nous prenons le bateau.

Bateau Bangkok

Ici, ils circulent dans la ville au milieu des canaux, c’est un des moyen de transport des plus rapide. Et en effet, ils filent à vive allure, il y a des bâches sur les cotés à remonter pour se protéger des éclaboussures. Le vendeur de tiquets joue les équilibristes sur le bord du bateau.

Nous prenons ensuite le métro aérien, attention à la différence de température en rentrant, il est hyper climatisé.

Notre séance shopping se terminera par une petite frayeur. À un moment, nous nous sommes rendu compte que nous n’avions pas les clés de l’hôtel sur nous. Nous avons fermé la porte, mais impossible de se rappeler de ce que nous avons fait des clés. Dans le doute on rentre au pas de course vers la chambre.

Malheureusement un orage éclate à ce moment là, pour le métro pas de problème, nous sommes à l’abri. Puis on se dépechera de marcher jusque l’embarcadère, même si on y arrivera trempés jusqu’aux os et avec une tong en moins pour Louison (à force que Damien me marche dessus).

Par contre pour les deux derniers kilomètres entre l’embarcadère et l’hotel, nous ne nous sentons pas de les faire à pied. L’orage est vraiment très proche, même pas le temps de compter les secondes entre l’éclair et le tonnerre. On demande donc à un tuk-tuk, c’est cher, on sent bien qu’ils profitent de la situation mais on a pas vraiment le choix.

Arrivés à notre hôtel, complètement trempés, nous expliquons à la réceptionniste que nous avons oublié les clés à l’interieur de la chambre et espérons que se soit vraiment le cas. Ouf elles sont là posées sur le lit… plus de peur que de mal.

Les Temples de Bangkok

En fin de journée, nous partons à la visite de Wat Arun. En bateau à nouveau, mais nous n’avons pas du le prendre au bon embarcadère. Nous avons pris un bateau de touriste bien plus cher. Il nous depose à Wat Arun, nous visitons les allentours du temple mais il est déjà 17h30, tout est en train de fermer.

Nous ferons la visite depuis l’extérieur de l’enceinte, c’est tout aussi beau. On aperçoit bien le temple blanc et ses statues multicolores.

Wat Arun Bangkok 2

Nous retraversons le fleuve, dans un petit bateau local cette fois, et cherchons une terrasse pour s’installer en face de Wat Arun et admirer le coucher de soleil. Malheureusement les terrasses de la rive en face, ne sont pas du tout dans notre budget.

Nous décidons de rentrer à pied, marchant le long de l’enceinte du palais royal. Il nous faut une nouvelle paire de tongs, la réparation express depuis l’orage n’a pas tenue longtemps.

Wat Arun Bangkok

Ce soir, petit craquage pour nous remettre de nos émotions : burger chez MacDo. Première fois qu’on en voit un, depuis le début du voyage.

Dernier jour à Bangkok, nous repassons par Khao San Road, pour prendre des billets de bus et de ferry jusque Koh Kood, auprès de l’agence Boonsiri. L’autre solution est de se rendre soi-même à la gare routière prendre un billet de bus, mais il faut arriver avant 14h pour les derniers départs de bateaux. Avec les transports en communs, il y a un peu trop d’inconnus pour les horaires, ou alors il faut prévoir de passer une nuit à Trat avant l’île.

Après un déjeuner, dans une gargotte près de Khao San Road, pour moins d’1€ par personne. Nous partons visiter Wat Pho. C’est très simple de se déplacer en ayant repéré les bus locaux, ils ont des numéros, donc même si on ne sait pas lire leur alphabet, c’est rapide et pas cher.

Nous entrons dans l’enceinte de Wat Pho, visitons les différents temples puis terminons par le célèbre Bouddha allongé. Il fait 45m de long et 15m de haut, vraiment impressionnant !

Wat Pho Bangkok

Wat Pho Bangkok

Nous avons décidé de ne pas visiter le palais royal. De ce que l’on peut en apercevoir, depuis l’autre côté du mur, c’est époustouflant, mais le prix d’entrée à 500Bath/pers nous paraît trop élevé.

Nous sommes plus des amateurs de campagne que des grandes villes, mais nous avons vraiment apprécié la ville de Bangkok. Au final nous n’en avons visité qu’une petite partie: le quartier touristique et il y a beaucoup d’autres choses à voir. On regrette presque de ne pas avoir passé une journée de plus dans cette ville !

Mais dernière étape de notre visite de la Thaïlande : les îles ! Par contre nous n’irons pas dans les îles du sud : Koh Lanta, Koh Phiphi … toutes magnifiques mais assez touristiques … Nous avons choisi Koh Kood, à l’Est, sur notre route vers le Cambodge et moins visitée.

Quel budget faut-il prévoir ? (Février 2018, 1€ = 39 Bath):

    • Train Ayutthaya à Bangkok 15 Bath/pers
    • Bus numéro cinquante-trois 7,5 Bath/pers
    • Bus numéro six 11,5 Bath/pers
    • Nuit Baan Lumphu (petit déjeuner inclus) 750 Bath
    • Bateau express 10 Bath/pers
    • Tuk tuk sous l’orage 100 Bath
    • Bateau touristique 50 Bath/pers
    • Bateau traversier en face de Cat Arun 4 Bath/pers
    • Entrée à Wat Arun 50 Bath/pers
    • Massage des pieds 30min 150 Bath/pers
    • Entrée Wat Pho 100 Bath/pers
    • Entrée au Palais Royal 500 Bath/pers

La photo de Loup et Louve :

Loup et Louve Bangkok

Partagez !

Laisser un commentaire