Battambang

Battambang

Battambang, à la découverte des spécialités culinaires

Apres 4 jours à Siem Reap, la visite des temples d’Angkor à vélo nous a bien fatigué. Nous mettons le cap vers Battambang. Notre but est de visiter des zones plus rurales et surtout prendre des cours de cuisine. Nous avions adoré notre expérience précédente à Luang Prabang.

Il faut de la patiente pour les transports en Asie. L’agence nous a demandé d’être prêt à 9h30 pour qu’on vienne nous chercher à notre hôtel, le bus démarre à 10h30. A 10h toujours rien, nous demandons à l’hotêl s’ils peuvent les appeler. Apparement tout est normal, 10h15 … 10h24 enfin ! Un transport arrive, pour nous déposer 1km plus loin devant un bus. Le bus démarre puis s’arrête 20min plus tard. Les passagers pour Phom Penh doivent déscendre pour reprendre un autre bus.

Le bus prend enfin la route de Battambang, pause déjeuner à midi dans une gargotte qui propose des insectes et des poussins entiers frits. On se contentera de galettes de riz !

La ville de Battambang

A notre arrivée à Battambang nous suivons la progression du bus par GPS. À 2km de notre hotêl le bus bifurque et prend une succession de petites routes pour contourner la ville et nous déposer à une station de bus à 4,5km de notre hotêl. On s’est fait avoir …

Un piège fréquent chez les compagnies de bus : vous déposer loin du centre ville pour vous forcer à prendre un tuk tuk. Heureusement nous trouverons 2 autres voyageurs avec qui partager la course en tuk tuk jusqu’en ville.

Nous arrivons à notre hotêl et partons faire le tour à pied de Battambang. Il n’y a pas grand chose à voir. Une des choses qui nous surprend: c’est le nombre de boutique de smartphones. Pour en pays encore en développement, il est surprenant de voir autant de boutiques vendant des téléphones parfois haut de gamme.

Battambang magasin smartphone

Nous faisons le tour du marché, avec ses odeurs plus ou moins supportables. Ici on se régale de fruits exotiques, fruits de la passion, ananas et bananes bien sucrées. Nous sommes également surpris par les tenues vestimentaires des femmes, ici il est fréquent de les croiser en pyjama. Bien sûr ce ne sont pas des pyjamas pour eux, seulement un haut et un pantalon en tissus (souvent le même en haut et en bas).

Battambang rue

Notre hotêl à un partenariat avec un autre hôtel à 200m pour utiliser leur piscine. Sauf qu’il s’agit d’une piscine intérieure et qu’elle est très froide. On y fera rapidement quelques longueurs mais ça nous suffira.

Bonnes adresses où manger :

    • Nary’s Kitchen, c’est ici que nous avons pris des cours de cuisine. Mais aussi venu diner le premier soir. Nous nous sommes régalés de leur soupe à base de lait de coco.
    • Jaan Bai, restaurant à l’allure assez moderne, propose des plats typique cambodgien et plus largement asiatiques.

Tour guidé en tuk tuk

Pour la première fois nous avons choisi de visiter les environs en tuk tuk avec un guide. Nous choisissons Mr Vany, qui est un guide francophone et il est recommandé par d’autres blogs. Il travaille à son compte et tente de faire grandir son affaire en apprenant le français à d’autres cambodgiens pour les embaucher.

Il commence la visite par plusieurs Pagodes, il nous raconte la vie de Bouddha et l’histoire du Cambodge jusqu’à aujourd’hui. Parfois c’est difficile de le comprendre avec son accent, mais c’est très intéressant.

La visite se poursuit par la fabrication des galettes de riz. Deux jeunes cambodgiennes travaillent toute la journée pour cuire les feuilles de riz à la vapeur. Elles font jusqu’à 1000 feuilles en une journée. Les feuilles sont ensuite séchées au soleil. Notre guide nous explique que le soleil est très utilisé pour la cuisson: poisson, bananes … beaucoup de choses sont cuites juste en les laissant sécher au soleil.

Battambang galette de riz

Nous poursuivons par la fabrication d’alcool de riz. Un viel homme nous explique qu’il fabrique sa levure lui-même, puis les différents processus jusqu’à la distillation. Il nous montre son allambic fait maison. Selon la distillation, il peut faire de l’alcool à 60°C, puis 30°C et à la dernière distillation il n’obtient plus que 10°C. Il n’a pas de licence, son alcool est uniquement vendu dans le village.

Il nous fait déguster de l’alcool de riz pur, puis aromatisé au fruits. Et pour finir de l’alcool de riz dans lequel est plongé un cobra entier. Normalement ce breuvage est utilisé pour ses vertues médecinale, les bienfait de l’alcool mélangé au venin …

Nous visitons un temple, du même style que ceux d’Angkor.

Temple bois

Et le clou de notre tour guidé: une ferme de crocodile ! Nous pouvons tenir des petits de 3 mois dans la main. Ils sont à vendre pour 15$.Notre guide en a attrapé un pour nous le passer et s’est fait mordre le doigt. Donc apres ça, on a préféré les tenir avec un élastique autour de la gueule.

Damien Bébé crocodile

Battambang ferme de crocodiles

L’éleveur nous montre ensuite son  élevage de 300 crocodiles adultes. Ils ont en moyenne entre 30 et 40 ans, les plus âgés ont jusque 80 ans. Ils vendent les petits seulement, pour la maroquinerie et la viande. Les grands restent pour la reproduction.

Nous apprenons qu’ils ne peuvent les nourrir que 3 fois par mois, sinon ils produisent à perte. Nous réalisons que nous sommes donc à quelques mètres d’une centaine de crocodiles affamés. Pas trés rassurant….

Cours de cuisine

A Battambang, nous avons pris des cours de cuisine à Nary kitchen. Nous commencons par faire le tour du marché pour acheter quelques ingrédients. L’occasion de découvrir de nouveaux fruits et légumes et aussi de voir l’extraction du lait de coco. A l’aide d’une fraiseuse, il faut grater la chair de la noix de coco, puis la chair est ensuite pressée pour en extraire le lait.

Marché Fruit et légumes

Puis nous rentrons et enfilons nos magnifiques tenues: un tablier et une toque rose. Nous étions en petit groupe de 4 personnes. Nous avons appris à faire 4 plats : Amok de poisson, Lok Lak de boeuf, des nems et un dessert tapioca banane.

Nary Kitchen

Cours de cuisine

Nous réalisons les recettes en direct avec notre chef. Il parle quelques mots de français. Il semble qu’il soit assez préssé, il faut que ça aille vite avec lui : « allez, allez, allez…plus petit, plus petit… dans le bol ».

Il n’hesite pas à nous prendre le couteau si ce n’est pas assez rapide pour lui. Il est également pour le partage des tâches, 4 cuilleres de tapioca ? Ok chacun en mettra une. C’était assez amusant, nous avons passé un bon moment.

cours de cuisine

Battambang est assez intéressante pour découvrir le Cambodge. Nous avons aimé voir la fabrication des feuilles de riz et apprendre à cuisiner des plats typiques. Nous continuons notre voyage le long du lac Tonle Sap, pour Kampong Chhnang et ses villages flottants.

Quel budget faut-il prévoir ? (Mars 2018, 1€ = 1,22$ et 1$ = 4000 riels):

      • Bus Siem Reap – Battambang 5$/pers
      • Cours de cuisine 10$/pers
      • Nuit à First Hôtel 5.4$
      • Entrée Ferme aux crocodiles 2$/pers
      • Entrée temple 1$/pers
      • Tour guidé en Tuk Tuk 10$/pers
Partagez !

Laisser un commentaire