Itinéraire Nouvelle-Zélande

Bilan de la Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande, des paysages époustouflants

Septième pays visité de notre tour du monde. Le plus attendu de notre voyage, celui, qui depuis des années, nous attires ! Un pays qui nous a tant fait rêver ! Et on ne s’attendait pas à ce que l’on allait voir !

Nous avons découvert un pays verdoyant, avec un climat à la fois doux et rude. Nous avons sillonné les routes de la Nouvelle-Zélande à la découverte de paysages époustouflants !

Itinéraire

Voici l’itinéraire de nos 53 jours en Nouvelle-Zélande, nous sommes arrivés à Christchurch le 02 Avril. Nous sommes restés sur l’île du sud, durant un mois complet. Car nous avons beaucoup apprécié les paysages sauvages de l’île du sud, les fjords, les lacs bleu turquoise, les montagnes, les glaciers …

Quand à l’île du Nord nous y avons passés 23 jours, dont une semaine sur Auckland pour revendre notre van. Sur l’île du Nord c’est l’activité volcanique qui nous a marqué. Nous avons randonné autour du Taranaki, du Tongariro et des sources chaudes de Rotorua.

 

Itinéraire Nouvelle-Zélande

 

 

Kilomètre NZ

Après un séjour de 15 jours au Fidjis, nous sommes revenus 2 jours à Auckland, pour assister au match de rugby All Blacks – France, début Juin. Un super moment, de vivre le match en direct des gradins avec les Kiwis. Même si la France à perdu, on n’oubliera pas le haka et le stade en haleine.

Nos impressions

L’émotion est grande, quand on repense à ces deux îles si lointaines, que forment la Nouvelle-Zélande. Deux îles surprenantes, qui nous ont donné la chair de poule.

Alors, bien sûr les paysages sont incroyables, et la faune et la flore l’est aussi. Il y a une densité de végétation et surtout énormément de diversité : de la fougère, de la fougère arborescente, des palmiers, des sapins, en bref une flore très luxuriante, qui nous rappelait parfois la jungle.

Pour parler un peu de la faune, à l’origine il n’y avait que des oiseaux, l’introduction de mammifères a eu lieu qu’à l’arrivée des Maori. Nous avons, malheureusement, pas pu voir de Kiwi, mais l’abondance d’oiseaux, nous a fait découvrir de beaux et étranges spécimens comme les : Weka, cygnes noires, Kéa, pingouins (que nous n’avons pas vu non plus),… Et sans oublier les mammifères avec des moutons et des vaches partout.

L’agriculture y est d’ailleurs très intensive. Bien sûr des vaches et des moutons à l’herbe toute l’année, mais une densité très importante sur ces pâturages.

Ce que nous avons préféré :

  • Wanaka, pour les magnifiques randonnées aux Roys peak et Rob Roy glacier
  • La péninsule française d’Akaroa où nous serions bien restés plus longtemps
  • Les Lacs Bleus de Tekapo et Pukaki près du Mont Cook, le lieu était d’une beauté exceptionnelle !

L’île du sud nous a plus marqué, en terme d’expériences et de paysages. Mais la Nouvelle-Zélande n’aurait pas été complète sans nos randonnées, au Tongariro, au volcan Taranaki et aux sources chaudes de Taupo.

Bref vous l’aurez compris, la Nouvelle-Zélande est parmi nos gros coups de coeur de ce tour du monde tant les paysages sont magnifiques !

Point négatif, nous avons regretté de ne pas réussir à échanger plus avec les kiwis. Notre mode de voyage en van, nous a un peu renfermé sur nous même. Avec le recul, il aurait été préférable d’allonger le séjour, entrecoupé d’expérience en volontariat, comme du help-X ou woofing …

Budget

Le taux de change en Avril et Mai 2018 était de 1€ = env. 1,70 $ NZ

Voici le total de nos dépenses pour 53 jours de voyage en Nouvelle-Zélande pour 2 personnes. Notre budget journalier est de 37,4€/pers, et notre budget prévisionnel était de 29€/pers, nous l’avons dépassé, mais avec le recul, il était bien trop serré.

Budget Nouvelle-Zélande

 

Nous avons mis le coût d’achat du van en catégorie transport, mais une partie pourrait être allouée au logement. En effet, nous avons choisi d’acheter un van certifié « self-contained », ceci nous a permis de dormir gratuitement dans le van dans beaucoup de lieux autorisés uniquement aux vans certifiés.

Transport

Nous avons fait le choix d’acheter et revendre un van en Nouvelle-Zélande. Malheureusement, avec le recul, nous n’avons pas choisi la bonne saison. Arrivée en Avril et reparti à la fin du mois de Mai, c’est à dire la fin de l’Automne. Il y avait beaucoup de van comme le notre sur le marché et peu de nouveaux arrivants.

Van aménagé

Van aménagé

Les articles sur comment nous avons acheté notre van, puis comment nous avons revendu un van en Nouvelle-Zélande !

Le marché des vans aménagé en Nouvelle-Zélande est comme ça, ces prix élevés aux printemps, car les vans partent vite avec tous les voyageurs souhaitant réaliser un road-trip à la meilleure saison. Et en Automne, beaucoup de van sur le marché et peu d’acheteurs.

Certains en on fait leur business, les « car-dealer », ils achètent les vans au prix le plus bas possible à l’automne, les retapent un peu si nécessaire. Et au printemps, ils réalisent une plus-value quand le marché est demandeur. Nous étions coincés, et avons dû revendre notre van pour 27% de sa valeur, avant notre départ.

Nos conseils pour acheter/revendre un van en Nouvelle-Zélande, et ne pas faire les mêmes erreurs que nous :

  • Faire un test mécanique complet, à l’achat, et à la revente pourra vous aider auprès des acheteurs potentiels
  • Pensez à la revente, et ne pas faire trop de dépenses inutiles si de toute façon la saison n’est pas idéale
  • Prendre le temps de le revendre, prévoir au moins 2 semaines

Sachez aussi que légalement le contrôle technique doit être récent (on a oublié la durée). Pour nous ce n’était pas le cas, mais nous n’étions pas obligé de le refaire car nous l’avons vendu à un professionnel.

Un peu plus de détails sur la répartition de notre poste de budget transport :

  • Essence 36%
  • Ferry, parking et navette aéroport … 10%
  • Achat/Revente du Van 54%

Pour que notre budget journalier en Nouvelle-Zélande reste « réaliste », nous n’avons pas impacté la totalité de la perte du van au budget « transport ». Car sinon notre budget journalier par personne n’était plus de 37€ mais de 60€…

Par conséquent nous avons décidé de mettre une partie en « hors-budget ». Nous avons estimé le prix de vente à celui que nous avions convenu avec notre première acheteuse (si le bilan mécanique avait été positif).

Hébergement

Grâce à notre van « self-contained », nous avons passé la majeure partie de nos nuits dans notre van, sur des sites de campings gratuits. Parfois il y avait des toilettes, et des éviers pour l’eau, parfois rien du tout.

Nuits moyenne en NZ

Les autres nuits quand nous n’avions pas encore ou plus notre van, nous les avons passé en auberge de jeunesse ou logement Air BNB, plus économique. Ces hébergements nous permettaient aussi l’accès à une cuisine.

Nous avons une super application sur téléphone, à recommander absolument : CamperMate !

Cette application nous a été indispensable, elle recense tous les sites de campings (gratuits, DOC ou privé) avec des commentaires. Mais aussi les douches et toilettes publiques, ainsi que les point de vidanges.

Nous avions deux bidons d’eau de 25L, (eaux blanches et grises) et nous avons pu recharger et vider gratuitement dans toute la Nouvelle-Zélande.

Van self-contained

Sèche linge

Nous avions aussi une super astuce pour notre lessive, la désembuage du van est un excellent sèche-linge ! 

Nourriture

Les repas nous reviennent à 17€/jour, supérieur aux 13,5€/jour que nous avions prévu pour 2 personnes. Même si nous avons beaucoup cuisiné dans notre van, il faut reconnaître que nous ne nous restreignons pas ! Pas de régime « pâtes et thon » pour nous, mais des fruits, des légumes, de la viande et des produits laitiers !

Pour des raisons de praticité, nous faisions souvent repas froid à midi (sandwich, wraps, salade), et chaud le soir.

Cuisine du Van

Cuisiner dans le van

Nous mangions en nous faisant plaisir, pour les repas et petits-déjeuner. Et peut-être est-ce du au froid ? Nous mangions de bonne quantités (portions plus importantes qu’aux USA et au Canada).

Notre petit plaisir, des biscuits néo-zélandais, des afghans, l’origine du nom nous est inconnue. Tout ce qu’on peut dire c’est qu’ils étaient délicieux !

Nouvelle Zélande Afghans

Nous avons goûté les fruits locaux, comme le Kiwano, qui ressembles vraiment à un fruit d’extra-terrestre ! Niveau goût, rien qui ressorte particulièrement.

Kiwano

Nous nous sommes accordés très peu de restaurants, comme le fergburger, très célèbre à Queenstown, ou un restaurant argentin, lors de notre deuxième passage à Auckland.

Sorties et Extras

Pour les sorties, il y a du choix en Nouvelle-Zélande, activités à sensations fortes, visite des parcs géothermal, des grottes ou du village de Hobbiton. Mais nous n’avons pas pu tout faire, question budget, les activités revenaient très chères.

Nous nous sommes quand même accordées quelques-unes, qu’on ne pourrait pas refaire ailleurs, comme la croisière dans les fjords ou le match de rugby.

Les plus grosses activités que nous avons pu effectuer sont :

  • Match des All Blacks contre la France 60$/pers
  • Croisières Milford Sounds 40$/pers
  • Parc Géothermal de Wai-O-Tapu 32,5$/pers
  • Grottes de Waitomo 31$/pers

Les extras correspondent à quelques souvenirs et cadeaux (pour les proches !!) et rachat de nécessaire de toilette (shampoing, rasoir, crème hydratante).

Nous nous sommes aussi équipé en matériel de camping, un premier sac de couchage car nous avions trop froid. Puis une tente et deux sacs de couchage en prévision du camping à faire aux Etats-Unis et au Canada !

Administratif

Pas de visa en Nouvelle-Zélande, nous avons trouvé des banques où retirer sans frais. Donc la seule chose que nous avons classé dans cette catégorie, c’est notre forfait Spark pour 50$, nous avions 2h d’appels et des SMS vers la France. Ainsi qu’une connexion wifi aux bornes Spark et du data 2Go d’internet (mais très vite consommé). Mais autant dire c’était un peu faible …

Nous avions plus de mal à prendre des nouvelles de nos proches en Nouvelle-Zélande qu’en Asie !

Partagez !

Laisser un commentaire