Christchurch Coucher de soleil

Christchurch

Christchurch, achat d’un van aménagé

Nous nous sommes envolés de Sydney vers 20h. Même si le vol fut relativement court (3h) nous sommes arrivés en pleine nuit vers 2h du matin à Christchurch. Nous avions hésité à dormir dans l’aéroport. Mais ayant déjà eu une nuit en avion 2 jours plus tôt, l’option aéroport nous paraissait épuisant. Et en plus de ça il nous fallait être en forme et reposé dès le lendemain pour chercher un van.

Nous avons donc pris une auberge de jeunesse. Ce fut un bon choix, car les auberges de jeunesses permettent d’arriver tard dans la nuit. Elles disposent d’une connection wifi, d’une cuisine pour ne pas se ruiner au restaurant et surtout … un tas d’annonces de vans à vendre !

Après une courte nuit dans une chambre dortoir de 4 personnes, nous achetons un forfait de téléphone chez Spark. Ils proposent un forfait, néo-zélandais bien sûr, et international ! L’autre avantage de cette compagnie et qu’ils disposent de bornes wifis partout dans le pays !

Recherche d’un Van Self Contained

Nous commençons à feuilleter les annonces, envoyons quelques mails textos … et finalement via une annonce sur le groupe facebook « Annonce de voiture en Nouvelle-Zélande » nous avons un retour.

Guillaume, Canadien, vend son van Toyota Hiace 1997, 322k km au compteur, il n’est pas de première jeunesse. L’avantage de ce van est qu’il a réaménagé l’intérieur, le van est certifié « Self Contained » ce qui signifie que nous sommes automne pour 3 jours.

Van aménagé

Van aménagé

Van aménagé

En gros, pour être certifié, il faut un bidon pour les eaux claires de 4L/jours pour 3 jours et pour 2 personnes, soit je vous laisse faire le calcul = 24L. Un bidon pour les eaux grises de même contenance. Les deux raccordés à un évier avec typhon et robinet. Et pour finir un toilette chimique, jamais utilisé car presque tous les campings sont équipés de toilettes.

Van self-contained

Et à quoi ça sert d’être certifié « Self-Contained » en Nouvelle-Zélande ?

Eh bien tout simplement de pouvoir dormir un peut partout, dans des campings gratuits souvent autorisés uniquement aux véhicules certifiés « self contained ».

Nous avons changé d’auberge de jeunesse, pour une autre auberge où nous avons une chambre double pour le même prix que les deux lits en dortoir de 4.

Guillaume nous rejoint sur le parking de l’auberge, on fait le tour du véhicule, certes il a déjà bien roulé la carrosserie a de nombreux coups, des traces de rouilles mais au niveau des papiers et des contrôles mécaniques tout est ok. L’aménagement intérieur nous plait beaucoup.

Erreur de la banque en votre faveur

Nous négocions le prix, on tombe d’accord, remise des clés le lendemain. Nous avons dépassé le budget que nous nous étions fixé. Il y a eu un p’tit coup de coeur et nous espérons que se sera la cas pour ceux qui nous le rachèterons dans 2 mois. Il y a énormément d’annonces pour des voitures aménagées Toyota Estima … mais beaucoup moins pour des vans aménagés self-contained (ou alors bien plus cher que le notre). Donc on espère sortir du lot avec notre futur van.

Vient rapidement la question du paiement, un virement serait trop long. Après verification du plafond de retrait de nos cartes nous optons pour des retraits et paiement en liquide. Techniquement c’était réalisable, sauf que le jour J, impossible de retirer avec la carte N26 de Damien alors que celle de Louison fonctionnait.

Nous vous passerons les détails des distributeurs qui n’ont que des petites coupures en billet de 20$. Des agences de banques, qui selon la personne au guichet, acceptent de te les changer en plus grosses coupure ou pas. Et de la galère à chercher du wifi gratuit, pour vérifier sur nos applications bancaires, que ce n’était pas nous qui avions bloqué les plafonds de retrait de la carte …

Christchurch tramway

Bref nous avons galéré pendant presque 2h et nous sommes retrouvés avec la moitié du montant, sans pouvoir retirer plus. Nous avons repoussé la remise des clés au jour suivant.

Nous avons attendu qu’il soit 8h en Europe soit 18h pour nous, pour contacter N26. En effet il y avait un montant bloqué sur la carte, sans en connaître la raison. Ils nous l’ont débloqués en 10 min…

Visite de Christchurch

Nous avons profité de ce temps libre à Christchurch pour visiter la ville. Elle est encore énormément meurtrie des tremblements de terres subi en 2010 et 2011. Les vieux bâtiments comme les églises ont perdu leurs clochers et sont partiellement effondrés. Beaucoup de bâtiments ne sont plus stables et n’ont pas été réhabilités. Ils sont donc à l’abandon, entourés de grillages avec des panneaux interdisant d’y pénétrer.

Christchurch tremblement de terre

Christchurch tremblement de terre 2

Christchurch tremblement de terre 3

Mais à côté de ça, Christchurch dispose de nouveaux bâtiments très modernes. Certains vieux bâtiments ont été restaurés. Le tramway circule au milieu des centres commerciaux. Le centre-ville avec sa petite rivière est très agréable.

Christchurch est aussi une ville pour les amateurs de street art, plusieurs murs sont ornés de graffitis géants. Il est possible de réaliser un circuit dans la ville pour voir les plus beaux d’entre eux.

Christchurch street art 2

Christchurch street art

Nous avons visité rapidement le musée de Canterbury. Il y a de nombreuses galeries avec différentes expositions. Celle qui nous a le plus surpris c’est la maison, très kitsch dont les murs sont couverts de coquillages, d’habitants du coin. Leur maison était tellement visités qu’elles a été démontée et remontée dans le musée.

A Christchurch nous avons aussi profité du magnifique jardin botanique. Il y a plusieurs arbres centenaires immenses, un jardin avec des centaines d’espèces différentes de rosiers, un espace aquatique et une forêt avec des espèces typiques néo-zélandaises dont les fameuses fougères argentées.

Christchurch Jardin botanique

Ici c’est le mois d’Avril et dans l’hémisphère Sud c’est l’Automne. Nous commençons à en apercevoir les couleurs sur certains arbres.

Une fois les clés de notre van en poche, nous commençons par quelques courses puis direction Akaroa, la péninsule de Banks, connue comme le coin français de la Nouvelle-Zélande.

 

Quel budget faut-il prévoir ? (Avril 2018, 1 € = 1,70 $NZ):

  • Navette Aéroport – Christchurch 15$ NZ/ pers
  • Nuit à Urbanz, chambre double 67,5$NZ
  • Nuit à Around the World, dortoir 4 pers 33$NZ/pers
  • Machine Lave-linge + Séchoir 8$NZ
  • Visite au musée de Canterbury gratuite
  • Changement de propriétaire à la poste 9$NZ
Partagez !

Laisser un commentaire