De Muang Khua, Muang Ngoy à Nong Khiaw

Le long de la rivière Nam Ou

Arrivés au Laos par la frontière la plus au Nord côté Vietnamien, nous avons prévu de descendre la rivière en bateau qui est le moyen de transport le plus rapide pour notre parcours. Les températures sont nettement meilleures ici qu’au Vietnam, il fait environ 27°C.

Muang Khua

Muang Khua est un petit village dans les hauteurs du Laos. Nous suivons Francesco, un italien rencontré à notre guesthouse de Dien Bien. Et Zoé, française mais installée à New-York depuis 7 ans. Nous avons sympathisé suite à notre passage de frontiére mouvementé.

Le village est simple, nous dormons au manhotam guesthouse. Pour y acceder il faut traverser la riviere via un pont suspendu et pas très très stable. Pour un prix très abordable, nous avons une chambre dans une maison en bois avec vue sur la rivière.

A Muang Khua, il y a peu de choses à faire hormis des trecks dans la montagne, pour aller à la rencontre de villages plus reculés. Par contre leurs coûts ne rentrent pas vraiment dans notre budget backpacker, entre 80 à 100€/pers. Donc nous préférons visiter les environs et prendre un bateau le lendemain pour descendre vers le sud.

La température est nettement plus agréable. Nous apercevons des enfants se baignant nus dans la rivière. Nous décidons de faire de même, en maillot de bain bien sûr, nous avons un peu hésité pour les filles d’ailleurs…

Au Laos ils n’ont pas le même rapport à la pudeur, ici une femme en bikini, ça équivaudrait à du nudisme pour chez nous. Pour se baigner au Laos, les filles doivent se baigner habillées. Mais nous décidons de nous baigner rapidement un peu à l’écart et remettons nos vêtements une fois sur la rive.

Un peu plus tard, un villageois nous rejoint, il est en train d’apprendre à son fils à pecher en lancant un filet. Il nous propose chacun notre tour d’essayer.

Puis nous partons en balade dans de petits sentiers, la vue sur les montagnes est magnifique. Il faut rapidement faire demi-tour, le soleil se couche à partir de 17h30 et la suite du sentier n’est plus indiqué sur maps.me. Retour en ville pour prendre un cocktail chez le français du coin il est installé ici depuis 2 ans.

Le soir nous avons accepté de manger à notre guesthouse. Il nous demande d’ètre present à 18h et pour la premiere fois nous experimentons le « lao time ». Les laotiens ne sont jamais préssés, ils prennent leur temps. Nous ne mangerons que vers 20h…

De même pour le lendemain, il faut venir à l’embarcadère à 9h mais le bateau n’est parti qu’à 11h30. Mais ce n’était pas plus mal, car tous les matins il y a un voile nuageux qui ne se leve que vers 10h30. Nous avons pu profiter des paysages magnifiques tout le long de la croisière.

Nous montons une douzaine de personnes par bateaux. Ce n’est pas très confortable et assez bruyant avec le bruit du moteur. Quelques-uns sont à velos, il y a même un allemand qui a fait toute la route jusqu’ici, traversant tous les pays à vélo. Il est parti il y a presqu’1 an.

Il nous faut 4h pour rejoindre Muang Ngoy. A un moment il faut descendre du bateau, car il y a un barrage Chinois en construction. Nous montons dans un tuk tuk qui nous emmène en contrebas du barrage oú nous embarquons dans un autre bateau.

Quel budget faut-il prévoir ? (Janvier 2018, 1€ = 10 100 kip):

      • Ticket de Bateau Muang Khua – Muang Ngoy 110 000 kip/pers
      • Nuit au Manotham Guesthouse Muang Khua, 60 000 kip

Muang Ngoy

Nous avions à la base prevu (et payé) pour descendre jusque Nong Khiaw. Mais en arrivant à Muang Ngoy nous avons été séduits par la beauté du lieux et décidons de descendre ici.

Il s’agit d’un petit village le long de la riviere, ne venez pas à Muang Ngoy pour son authenticité. Il est tres tourné vers le tourisme, il n’y a presque que des guesthouse et des restaurants.

Ce village est en pleine nature au bord de la riviere et au milieu des montagnes. Nous rejoingnons Martin et Valentine, des amis de Zoé. Et nous rencontrons Jocko et Marjo. Francesco se retrouve un peu seul au milieu de tout ce petit groupe francophone.

Nous decidons de nous poser ici, pour se reposer un peu, après avoir fait le Vietnam au pas de course en 14 jours. Nous avons envie de ralentir le rythme. Séance lessive, ici il fait enfin assez chaud pour que nos vêtements puissent sécher.

Le lendemain le reste du groupe décide de partir pour un treck dans un village un peu plus reculé, Phon, à 14km pour y dormir sur place chez l’habitant et revenir le lendemain. Nous decidons de les accompagner sur la premiere partie mais de revenir à Muang Ngoy pour y passer la nuit.

Les paysages sont tres beaux, nous devons payer un droit d’entrée pour visiter les 3 villages les plus proches. Nous pouvons aussi visiter une grotte dans laquelle se réfugiaient les Laotiens pendant les bombardements de la guerre du Vietnam.

Un brin d’histoire :

Bien que le Laos soit un pays neutre, les Vietnamiens le traversaient pour aller renforcer les lignes de front au sud de Vietnam. Les americains ne se sont pas longtemps gênés avant de bombarder plus largement sur le Laos également et couper ce qui s’appelle « Ho Chi Minh trail ».

Nous marchons la première partie du trajet jusqu’aux environs de 12h30 (et le debut de la montée). Puis nous faisons demi-tour laissant les autres decouvrir ce village. Cela representera tout de même une balade de 16km, sous un soleil assez fort l’apres-midi. Nous mangeons dans un des petits villages avant de rentrer à Muang Ngoy se reposer.

Le lendemain nous montons jusqu’à un point de vue, au Nord sur les hauteurs de Muang Ngoy. Il y a plusieurs grottes à visiter à la lampe frontale. Le parcours est physique, par moment il s’agirait presque d’escalader les rochers.

Mais la  vue ne vaut quand même la peine !

Bonne adresse où manger :

    • Khaek, Muang Ngoy, une petite dame tient se restaurant, tous les matins elle prépare des Banana pancakes, des gaufres et des beignets aux oignons délicieux !

Ici les Laotiens utilisent beaucoup ce genre de réchaud pour cuisiner à même la rue.

Préparation des gaufres !

Quel budget faut-il prévoir ? (Janvier 2018, 1€ = 10 100 kip):

      • Nuit en bungalow à Muang Ngoy, Nicksa place 60 000 kip
      • Entrée pour visiter les villages autour de Muang Ngoy et d’une grotte, 10 000 kip/pers
      • Entrée au point de vue nord de Muang Ngoy et des grottes Phanoi 10 000 kip/pers

Nos 3 jours à Muang Ngoy était vraiment agréable, sur les trois villes c’est celle que nous avons préféré. Un petit village mais une foule d’activité à faire, entre les randonnées, le kayak, les massages, les grottes …

Nong Khiaw

Nous reprenons la route ou plutôt la descente de la riviere. C’est ici que le groupe se sépare chacun continue son voyage. En une petite heure, nous sommes arrivés à Nong Khiaw. Nous restons avec Jocko et Marjo, pour partir à l’ascension du pic Phadeng.

Nous en avons lu un recit palpitant mais un peu inquiétant au sujet de cette montée. En fin d’après midi, nous partons pour y admirer le coucher de soleil. Le parcours est assez physique il nous faudra plus d’une heure pour arriver en haut. Mais il est bien aménagé : il y a des marches et quand ca devient trop difficile, il y a des cordes pour aider à se hisser.

La vue au sommet est magnifique: 360° sur la ville, la riviere et les montagnes. Nous restons apprécier la vue et regarder le coucher de soleil, pendant une bonne heure. Malheureusement il y aura trop de nuages pour voir le coucher de soleil jusqu’au bout.

La descente dans le noir total, seulement eclairés par nos frontales, est intense. Les sensations sont tout autre, nous redescendons en 40min.

Le lendemain nous ne sommes plus que tous les deux. Fini le petit groupe Francophone + un italien, nous apprécions vraiment ces rencontres au cours de notre voyage, elles sont toutes intéressantes.

Bonne adresse où manger :

  • Namlin, Nongh Khiaw, petit restaurant un peu excentré du centre, mais les plats y sont excellents, les gérants sont adorables et très acceuillants.

Ce dernier jour au bord de la rivière Nam Ou est un jour de noces, plusieurs commerces sont fermés. Ici les mariages se fêtent au milieu du village directement dans la rue, ils installent tentes, chaises, garnissent les tables et mettent de la musique (très souvent en karaoke). Nous continuons vers le sud, par la route cette fois-ci vers Luang Prabang.

Quel budget faut-il prévoir ? (Janvier 2018, 1€ = 10 100 kip):

      • Nuit à Sytane Guesthouse à Nong Khiaw 50 000 kip (négocié)
      • Entrée au point de vue de Phadeng Peak Nong Khiaw 20 000 kip/pers

Et pour finir, la photo de Loup et Louve :

Partagez !

Laisser un commentaire