Chiloé pilotis

Ile de Chiloé

L’ile de Chiloé, il faut avoir le pied marin

Pour rejoindre l’île de Chiloé, nous avons pris un ferry depuis Puerto Chacabucco, nous quittons la Carretera austral pour rejoindre l’extrémité nord de la Patagonie.

Puerto Chacabuco

Longue traversée en Ferry

Il fesait un temps de chien, le jour de notre embarquement. Une belle pluie qui n’a pas cessé de la journée. Nous avons patienté un moment jusqu’à l’heure d’embarquement.

Première surprise, nous n’avons pas le droit de garder nos gros sacs. On n’avait pas prévu ça et il nous faut tout transférer les affaires dont nous avions besoin. Tout est affaire d’équilibre et de gymnastique car le sol du bateau est trempé par la pluie. On fait ce qu’on peut pour ne pas mouiller nos sacs et leurs contenu.

Nous montons à bord, il y a une grande salle avec plus de 200 sièges. Ce sont des sièges semi-cama inclinables avec un repose pied, comme dans les bus de nuit.

Chiloé ferry sandwich

Chiloé ferry

Chiloé vue ferry

Nous ne sommes pas très nombreux, nous pouvons donc squatter une rangée de 5 sièges. Ces sièges seront pendant les 30 prochaines heures notre lit, salon, salle à manger.

Ferry Naviera Austral

Durée de la traversée estimée à 30h !

La première nuit de sommeil a été entrecoupé par les arrêts du bateau. Heureusement que nous avions des boule-kiess, parce qu’il y a des sacrés ronfleurs chiliens et un poste de télé avec une telenovela, type les feus de l’amour version hispanique.

Les paysages ont l’air sublimes mais un peu cachés par la brume. Nous découvrons à nouveau un fjord, après celui de Milford Sound et Saguenay. Nous passons le temps avec quelques balades sur le pont, au moins par rapport aux bus on peut se balader et il y a même une petite salle de bain.

La météo pendant notre traversée a été mitigée. Il pleuvait à l’embarquement et durant notre première nuit. Mais cela ne s’est pas amélioré le lendemain, nous rentrions gelés, d’aller faire un tour sur le pont. La visibilité était mauvaise : un épais brouillard nous empêchait de voir à 100m.

Chiloé ferry

Dommage car c’est une bonne occasion d’observer les fjords ou des dauphins. Mais le pire a été la deuxième nuit. Dès que nous nous sommes éloignés du continent, le bateau s’est mis à tanguer sérieusement.

Chiloé fjord

Nous avons tous les deux attrapés une belle migraine à laquelle nous avons résisté uniquement en s’allongeant et en fermant les yeux. Tous les objets à bord mal attachés se renversaient. Ce fut le cas de la poubelle à proximité.

A 20h, juste après avoir mangé nous avons donc fermé les yeux pour que le mal passe. Reveillés à 23h, tout le monde s’active, on se demande si c’est bientôt l’arrivée. Mais non, nous sommes seulement sur une petite île face à l’île de Chiloé.

Le commandant de bord fait une annonce, il estime notre arrivée autour de 5h30. Ouf, nous qui devions arriver autour de 2h du matin, ce retard nous laissera le temps de dormir dans le bateau jusqu’au matin.

Nous débarquons vers 6h30, il pleut de belles averses. Nous sautons dans le premier bus pour Castro.

Castro

A peine arrivés nous marchons jusqu’à notre auberge sous une pluie battante. Nous allons sonner à notre auberge à une heure assez matinale.

Ils sont étonnés de nous voir arriver si tôt, mais nous ont laissé poser nos affaires, se sécher et même prendre le petit déjeuner avec les autres clients.

Nous avons été chouchouter par Lucia dans cette maison d’hôtes. Elle adore cuisiner donc nous avons eu droit à des petites pâtisseries calzone roti et empenadas. Elle nous a même proposé de les faire avec elle. Une, si ce n’est la meilleure adresse en qualité d’accueil !

Chiloé cuisine

La première journée était très pluvieuse, donc nous sommes juste sorti faire des courses l’après midi. Et avons profité de l’éclaircie en début de soirée pour faire le tour de la ville.

A Castro il y a des maisons de pécheurs sur Pilotis très colorées. L’île de Chiloé est aussi connue pour ses églises en bois. Il y en a plus de 200, dont plusieurs au patrimoine mondial de l’Unesco.

Chiloé castro

Chiloé maisons pilotis

Chiloé église Castro

Chiloé Castro

Nous visitons celle de Castro, sa couleur extérieure jaune flashi et son toit rose sont surprenants. Mais l’intérieur en bois est vraiment magnifique.

Curacao de Velez

Le lendemain, nous partons visiter les alentours. Grace aux transports en communs, il est facile de se déplacer. Il y a des mini-bus qui passent toutes les demi-heure, si ce n’est tous les quarts d’heures !

Nous montons dans celui direction Achao sur une petite île. Le voyage est joli, la campagne sur l’île de Chiloé est verdoyante !

Chiloé traversier

Nous débarquons à Achao et marchons le long de la mer, il y a un petit marché et d’autres bâtiments communautaires en bois encore en construction.

Chiloé bateaux

Chiloé ponton

L’église d’Achao en bois comme la plupart des églises de Chiloé est très belle. Le plafond intérieur est peint en bleu avec des motifs. L’ensemble est très agréable.

Chiloé églises 2

Chiloé églises 5

Nous reprenons un bus direction, Curaco de Velez. De plus petite taille il s’agit d’un petit village sur l’autre versant de l’île. Ici l’église est verte pomme, mais l’intérieur est plus basique, bien moins travaillé.

Nous nous promenons sur les pontons en bois récents et admirons les cygnes au col noir avec leur petit.

Chiloé cygnes col noir

Chiloé maison en bois

Dernier arrêt à Delcahue, il est déjà 14h passé, donc notre première étape est d’aller se restaurer. Notre hôte nous avait parlé du plat local le Curanto, du poulet, des coquillages et une pomme de terre à l’eau. Mais le Curanto ne nous a pas donné envie, nous avons préféré commander un saumon à la plancha.

La petite cafétéria de Delachue fonctionne comme les cantines vue en Asie ou en Amérique du Sud. Des petits stands avec chacun sa cuisinière, on s’installe au comptoir, on commande et on regarde la cuisinière faire juste devant nous.

Chiloé restaurant

Visite de l’église de Delcahue, moins flashie et nous prenons un dernier bus pour rentrer à Castro.

Chiloé églises 4

Le lendemain on quitte l’île de Chiloé, direction Puerto Varas et la région des lacs. Notre bus prend un traversier pour rejoindre le continent.

Quel budget faut-il prévoir ? (Novembre 2018, 1 € = 765 Pesos Chiliens):

  • Ferry Puerto Chacabuco à Quellon, cie Naviera austral 17 450 Pesos/pers
  • Lessive 3 000 Pesos/kg
  • Bus Quellon à Castro 2 000 Pesos/pers
  • Nuit à Castro 21 500 Pesos
  • Bus Castro à Achao 1 800 Pesos/pers
  • Bus Achat à Curacao à Delcahue à Castro à chaque fois 800 Pesos/pers
Partagez !

Laisser un commentaire