Fidjis Yasawas islands

Iles Yasawas, Naviti

L’archipel des îles Yasawas

Après avoir vendu notre van à Auckland, nous décollons pour les Fidjis où nous souhaitons visiter l’archipel d’îles Yasawas. Mais nous trouvons peu d’options pour les visiter par nous même facilement.

Arrivés à l’aéroport, nous décidons de nous tourner vers une agence de voyage « Awesome Fidji » pour faire le tour des îles Yasawas. Ils proposent une formule en pension complète de 7 jours et 6 nuits. C’est donc avec un « Bula Combo pass, formule 1 coconut» que nous embarquons sur le Yasawa flyer, un catamaran moderne, jaune pétant. 

Le Yasawa flyer passe d’îles en îles, pour déposer et reprendre des passagers. Il part tous les matins à 8h30 du port Daenaru, remonte les différentes îles jusque Nacula puis fais demi-tour et repasse d’îles en îles pour rentrer à 18h à Nadi. Nous pouvons choisir de descendre sur n’importe quelle île, du moment que l’hôtel est dans notre formule « 1 coconut ». 

Fidji ferry Yasawas

Yasawas island

Rocher Yasawas island

Nous passons devant plusieurs petites îles, avant de débarquer sur celle que nous avons choisi pour notre premier hébergement : Naviti.

Naviti island : Korovou

Nous descendons à l’île de Naviti, à Korovou Ecotour resort. Cet hôtel est tenu par des fidjiens, ils sont aux petits soins pour nous. Nous débarquons sur la plage accueillis par la musique et le chant des Fidjiens. Nous n’avons pas le droit au collier de fleur, mais ils viennent tous à notre accueil, nous serrer la main et se présenter.

Petit verre de jus de fruit avant de nous emmener jusqu’à notre bure : les cabanes locales. La notre est spacieuse, nous avons notre propre salle de bain et à 10m de l’entrée, un hamac au bord de la plage sous les cocotiers.

Naviti bure

Fidji Korovou plage

Ici, c’est un peu ambiance club med, même si nous ne sommes qu’une dizaine de personnes dans l’hôtel. Il y a un programme d’activités chaque jour, gratuites ou payantes. Nous ne sommes pas fan de cette ambiance, mais le resort étant isolé sur une plage uniquement accessible en bateau, il n’y a pas grand chose d’autre à faire.

Après nous faisons connaissance avec les autres clients de l’hôtel, la majorité sont des backpackers, en train de faire un PVT (Visa Permis Vacance Travail) en Australie ou Nouvelle-Zélande et prenant une semaine de vacances. 

Nous mangeons tous ensemble pour les repas, rassemblant les tables. Les plats fidjiens sont excellents, à base de poulet ou de poisson et souvent accompagnés de riz ou de manioc. 

Parmi les activités proposées, nous avons appris à faire des marque-pages tressés à partir de feuilles de cocotier. Nous avons assisté à une démonstration d’ouverture de noix de coco à la main, puis comment la vider et presser la chair pour obtenir du lait de coco.

Fidji Korovou plage

Depuis l’hôtel nous pouvons marcher un peu à travers la jungle pour atteindre une autre plage la « honeymoon beach », une belle plage de sable blanc. 

Plongée avec des raies mantas

L’île de Naviti est connue pour être un bon endroit pour nager avec des raies mantas. De Mai à Octobre, les raies viennent dans le détroit entre l’île de Naviti et l’île de Drawaqa, surtout les journées de forte vagues. Louison participe à l’excursion snorkelling. Nous embarquons sur un petit bateau à moteur pour rejoindre le détroit où les raies sont présentes. Ca secoue fort sur le bateau, nous allons à toute vitesse et rebondissons sur les vagues.

Une fois sur place, nous apercevons un autre bateau et un groupe de nageurs. Habu notre guide, nous demande de bien le suivre une fois dans l’eau. Nous plongeons dans le grand bleu, l’eau est profonde et il y a beaucoup de courant. 

Au début ça surprend, on cherche les raies des yeux, et là on en aperçoit une, elle nage doucement au rythme des vagues. Elle fait entre 2 et 3 mètres d’envergure. Les plus grandes peuvent aller jusqu’à 7 mètres d’envergure !

C’est très impressionnant, nous sommes tous là, à nager au-dessus d’une raie manta. Habu notre guide est très doué en plongée, il propose de prendre notre caméra gopro, pour aller filmer la raie de plus près. Voici un petit film, de ce que nous avons pu voir ! 

 

Nous suivons la raie une vingtaine de minutes, elle passe dans des fonds moins profonds. Nous nous retrouvons à moins d’1 mètre d’elle. A un moment elle fera même demi-tour, se retrouvant en face à face ! Sa bouche toujours ouverte pour avaler le plancton est impressionnante. Je ne reste pas longtemps devant elle, de peur de la déranger (ou qu’elle me fonce dessus). Le courant est de plus en plus fort et nous tentons de nager contre. Fatigués nous finirons par lâcher prise et regagnons le bateau. 

Habu nous emmène dans un autre coin : « coral garden » pour nager au-dessus des coraux colorés et de centaines de poissons. Il est très bon nageur, il s’amuse à rentrer dans de petites cavités au milieu des coraux, pour en ressortir une dizaines de mètres plus loin. Nous restons en tout une petite heure entre la raie et les coraux puis rentrons à bord du bateau à moteur. 

Club med version Fidji

Sur les îles Ysasawas, tous les soirs les Fidjiens aiment jouer au Volley-ball, ils ont un très bon niveau. Nous sommes tellement nombreux qu’il y a 4 équipes mixtes entre Fidjiens et clients du resort. 

Le soir nous dinons tous ensemble et Habu nous propose quelques jeux dans le genre chaises musicales. Avant de nous réaliser un spectacle de danse du feu. Avec deux batons enflammés, il réalise des figures impressionnantes, c’est incroyable !

Plage Naviti island

Le lendemain, l’ambiance est complètement différente, le resort accueille un groupe de 50 jeunes américains qui ont fait du volontariat aux Fidjis pendant 3 semaines. Pour les repas se sera désormais buffet. Nous ne sommes que 8 personnes à ne pas faire parti du groupe. Nous aurons le privilège de passer les premiers.

La religion principale aux Fidjis est le Catholicisme donc tous les Dimanche, il y la messe dans la petite église derrière le resort. Nous souhaitons y assister pour découvrir un peu mieux leur culture. Sauf qu’avec le groupe de 50 personnes qui arrivent, on nous annonce malheureusement que la messe est annulée. 

Fidji flower

Nous sommes restés deux nuits à Korovou, nous avons apprécié la gentillesse du personnel Fidjien. Ils sont très amicaux et n’hésitent pas à venir s’assoir à côté de nous, juste pour discuter. Dès que nous les croisions, nous avions le droit à un grand sourire suivi d’un « Bula ».

Lors de notre départ, ils nous ont demandé de s’assoir tous les deux sur une chaise. Habu et 5 autres nous ont chanté « Vakamoce » qui veut dire « au-revoir » mais aussi « vous allez nous manquer » en fidjien.

Nous sommes ravi de notre premier hébergement sur les îles Yasawas. Nous reprenons le bateau pour l’île suivante : Nacula island.

Quel budget faut-il prévoir ? (Mai 2018, 1 € = 2,44 $FJD):

          • Bula combo pass (7 jours en pension complète transport inclus) 1412 $FJD/pers
          • Snorkellling avec les raies mantas 50 $ FJD/pers
Partagez !

Laisser un commentaire