Kampong Chhnang

Kampong Chhnang

Kampong Chhnang, les villages flottants

Nous quittons Battambang, départ de notre bus prévu à 9h, on nous a demandé de nous tenir prêts à 8h40 à notre hôtel. Un mini-van vient nous chercher et nous dépose à une station de bus. Nous sommes les seuls étrangers, encore une fois nous voyageons local. Le bus qui nous emmène relie Poi Pet à Phom Penh, il arrivera à 9h40 pour immédiatement faire une pause technique et faire souffler les filtres.

Le « petit plus » de ce bus, c’est que nous avons eu le droit à de magnifiques films d’actions japonais. Avec des cascades époustoufflantes. Dans le deuxieme film un des acteurs principaux était immortel, il a survecu à une explosion de voiture, tous le monde le croyait mort, du coup son meilleur ami sort avec sa fiancée. Mais finalement il revient, malheuresement en fauteuil roulant, il n’a pas l’air d’en vouloir à son ex-fiancée et son meilleur amis et à la fin du film coup de maître d’un seul coup il saute de son fauteuil et se prend pour Jacky Chan. Un scénario completement incrédible mais au moins ça fait passer le temps.

Visite de la ville

Notre bus s’arrête à Kampong Chhnang vers 14h30, nous sommes les seuls à descendre. La ville n’est pas très touristique, ça se remarque vite aux nombres de « hello » que nous adressent les enfants et les jeunes.

Nous n’avons pas de mal à trouver notre hôtel, un des seuls établissement de la ville pour les étrangers. L’hôtel fait aussi restaurant, il est assez agréable avec un petit jardin. Nous y avons pris la majorité de nos repas.

Bonnes adresses où manger :

    • Garden guesthouse, la carte n’était pas très variée, mais bon petit déjeuner complet.

Un rapide tour de la ville, nous observons le marché local, la spécialité de Kampong Chhnang se sont les poteries. C’est d’ailleurs la signification de son nom « port de poterie« .

Les enfants en uniformes rentrent de l’école à vélo. En fin d’apres-midi, le nigth market se mets en place. Nous en profitons pour acheter des fruits du Jaquier et des Ananas. C’est un plaisir en Asie, de pouvoir trouver autant de fruits éxotiques pour moins de 50 centimes d’euros.

Kampong Chhnang Poterie

Stand de fruit

Le lac Tonle Sap

Le lendemain nous partons à la découverte de l’embouchure du TonleSap. Ce fleuve emblématique du Cambodge a une particularité, durant la saison sèche, son niveau baisse et se vide dans le Mékong, normal il coule vers la mer…

Mais à la saison humide les flux s’inversent et le Mékong vient remplir le lac. La taille du lac est alors augmentée par 6 !

Niveau d'eau Tonle Sap

Carte Tonle Sap (source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tonlé_Sap)

Village flottant sur le Tonle Sap

Nous pensions y aller à pied pour cette excursion, le port d’embarquement n’étant qu’à 3km. A la réception de notre hotel, ils nous ont plutôt conseillé de le rejoindre en tuk tuk, pour pouvoir commencer le tour le plus tôt possible et éviter les grosses chaleurs.

Arrivé au port notre chauffeur nous explique qu’on peut soit prendre au guichet touristique ou demander directement à une rameuse. On hésite, il prend ça pour un oui, appelle une de ses connaissances et nous demande de remonter dans le tuk tuk. Il nous emmène 2km plus loin, ou une femme dans une barque viens nous chercher.

Nous négocions un peu le prix ensemble. Au final nous sommes satisfait de prendre ses services directement avec elle, au moins ça ira directement dans sa poche (avec peut-être une contribution pour le tuk-tuk), plutôt que dans la caisse d’une compagnie de tourisme.

Kampong Chhnang Batelière

Maison batelière

Elle commence par nous emmener chez elle, et nous présente deux de ses enfants. Sa maison comme toutes les autres et posée sur des flotteurs en bambous et parfois des bidons de plastiques.

Elle vit juste à côté de chez ses parents. Il s’agit d’une pièce ouverte sur l’eau mais avec une ballustrade, surement pour éviter que la dernière de moins de 2 ans, ne tombe à l’eau, et avec une arrière cuisine. Elle nous fait débarquer et se prépare rapidement un repas à emporter.

Maison Flottante 2

Maison flottante 2

S’ensuit une ballade de 2h dans son village, nous passons entre chaque maison et avons le privilège d’observer leur vie quotidienne. Des familles sont en train de manger, d’autres vident et préparent du poisson, le font sécher. Il y a plusieurs marchands ambulants, qui vont de maison en maison, marchand de viande, épicerie. Il y a même le marchand de glace avec sa petite musique. Notre batelière nous en a offert au chocolat et aux haricots, beurk, mais on a pas osé refuser.

Beaucoup d’enfants sont en train de jouer, seuls sur un bateau ou sur les terrasses de leur maison. Nous répondons à leurs « hello » dés qu’ils nous aperçoivent. On a beaucoup ri en voyant leur embarcations improvisées.

Kampong Chhnang enfant sur l'eau

Kampong Chhnan enfant sur l'eau

Le côté un peu plus dur à voir et la précarité de leur habitation. Meme si certains avaient l’éléctricité avec des panneaux solaires, voir même la télévision. Pour ce qui est de l’eau courante, c’est celle du fleuve. Nous les avons vu faire leur lessive, la vaisselle ou même laver des aliments dans cette même eau, qui coule au-dessous de leurs toilettes.

Pour terminer, nous traversons un village musulman sur pilotis. Nous sommes à la fin de la saison sèche et pour l’instant, l’eau n’atteint même pas le bas des pilotis. Nous accostons, remercions notre rameuse et rentrons à pied en traversant le marché.

L’après midi nous n’avons pas prévu grand chose, la chaleur est accablante et il nous faudrait un moyen de transport pour rejoindre les autres attractions du coin, comme une potterie. Mais ça ne nous attire pas plus que ça, donc nous décidons de ne rien faire ou plutôt d’avancer sur le site internet. Et bien on a bien fait car un bel orage s’est abattu dans l’apres-midi pendant une bonne heure. Inondant le jardin de notre guesthouse, les crapauds étaient de sortie !

Averse tropicale

Kampong Chhnang n’est pas tres touristique mais c’est ce qui fait son charme également. Nous avons apprecié de découvrir ce côté plus authentique de la vie quotidienne de ses habitants. Notre prochaine destination est en totale opposition: il s’agit de la ville balnéaire de Sihanoukville pour rejoindre l‘île de Koh Rong Samloen.

Quel budget faut-il prévoir ? (Mars 2018, 1€ = 1,22$ et 1$ = 4000 riels):

      • Bus Battambang – Kampong Chhnang 5$/pers
      • Nuit à Garden Ghesthouse 7.2$
      • Trajet en tuk tuk jusqu’au port 1$
      • Ballade en bateau 6.75$/h/pers

La photo de Loup et Louve :

Kampong Chhnang Loup et Louve

Partagez !

Laisser un commentaire