Sucre couvent San felipe

La Paz et Sucre

La Paz et Sucre, deux villes bien différentes

Depuis Copacabana, nous avons pris un bus. Nous apercevons le lac Titicaca de part et d’autre du cap. Arrivés au village de San Pedro de Tiquina, tout le monde descend. On aperçoit des barges pour traverser le lac.

Heureusement que nous nous étions renseigné avant sur ce trajet. Car personne ne nous explique quoi que ce soit. Nous suivons les locaux et achetons un ticket pour traverser le lac en petit bateau. Notre bus traverse sur une barge un peu plus tard. Tout le monde remonte et s’est reparti !

Chauffeur un peu sanguin

Nous vivons quelques turbulences pendant notre voyage, sur la route un mini-bus nous double et éclabousse violemment le bus. Notre chauffeur le repère un peu plus loin et s’arrête brusquement devant le mini-bus.

Il sort et s’ensuit une dispute violente avec l’autre chauffeur. Au point que notre chauffeur aille chercher une barre de fer pour briser la vitre du chauffeur du mini-bus alors que celui-ci tentait de repartir…

Les passagers bolivien de notre bus n’en perdent pas une miette, plusieurs sont sortis pour être au premier rang. Nous repartons également mais la dispute ne sera pas sans conséquence.

Quelques dizaines de kilomètres plus loin, nous sommes arrêtés par la police, le mini-bus est là, il les a averti de l’incident. Les passagers boliviens toujours très curieux, descendent pour participer a l’altercation et d’autres ouvrent les fenêtres et tendent l’oreille pour ne rien rater !

La Paz

Arrivés à La Paz, le bus de Copacabana ne nous dépose pas au terminal, mais juste à côté du cimetière. C’est le point de départ et d’arrivée pour les bus de Copacabana.

Nous prenons un taxi pour nous rendre dans le centre-ville et chercher un hôtel. Le premier que nous avions repéré est hors budget, le deuxième est très abordable. Mais à ce prix là, il manque clairement de confort. Nous avons une chambre sous les toits dans un grenier avec des lits qui ne sont pas de première jeunesse.

Nous sommes dans la rue Jimenez, c’est ici qu’il y a toutes les boutiques de souvenirs. Il y a aussi d’autres boutiques moins communes, celles des « brujas » ou sorcières en français.

Elles vendent toutes sortent de plantes ou pierres, en guise de remèdes, mais aussi des foetus de llama séché. Il s’agit d’un porte bonheur pour une maison, la coutume veut qu’il soit enterré sous la maison lors de la construction.

La Paz rue Jimenez

La Paz foetus llama

La Paz ne nous enchante pas du tout, il s’agit d’une grosse ville. Ici tous les bâtiments sont construits en briques et les façades sont laissées brutes. Parce que tant que la maison n’est pas terminée, ils ne payent pas d’impôts.

Il y a énormément de circulation avec des taxis et mini-vans, qui ne sont pas de première jeunesse. Et qui dit véhicule ancien, dit souvent véhicule polluant. L’air est souvent irrespirable dans les rues de La Paz.

La Paz circulation

La Paz bus

Nous décidons rapidement de ne pas passer plus d’une nuit ici et partons au terminal réserver un bus de nuit pour Sucre, le lendemain soir.

La Paz gare routière

Lieux à visiter

A La Paz, nous avons quand même visité le centre historique avec les bâtiments du gouvernement. On peut y apercevoir la garde en uniforme.

Sur la place il y a des centaines de pigeons, des boliviennes vendent des graines aux touristes pour les nourrir. La rue Jaen est la rue la plus ancienne de la ville. C’est la seule qui a gardé un cachet colonial.

La Paz rue Jaen

La Paz place

La Paz pigeons

La Paz drapeaux

Nous retrouvons à nouveau nos amis, François et Marie, avec qui nous visiterons le musée d’art national. La majorité des oeuvres exposés sont d’ordre religieuse.

En Amérique latine, le christ est souvent représenté très ensanglanté. Les conquistadors ont réussi à imposer la religion en la réadaptant quelques peu aux principes Incas.

Comme celui du sacrifice, le christ s’est sacrifié pour nous, d’où les représentations très sanglantes. Il y a aussi la vierge Marie, qui est souvent comparé à la Pachamama, la « mère terre », avec beaucoup de fleurs. Le bâtiment du musée est très beau.

La Paz

La Paz musée de l'art

La forme topologique de La Paz en cuvette a permis l’installation de plusieurs téléphérique. Il permettent de désengorger un peu le trafic routier, et ils sont deux fois plus rapide qu’un mini-bus.

Nous en avons emprunté un, pour rejoindre les hauteurs de la ville et l’agglomération Del Alto. C’est amusant cela nous rappelle les sports d’hiver !

La Paz téléphérique 2

La Paz téléphériques

La Paz vue 2

Bus de Nuit La Paz à Sucre

Dernière soirée à La Paz, nous rejoignons la gare routière et embarquons pour Sucre. Les contrôle de sécurité sont bien plus restreints qu’au Pérou. Ici n’importe qui peut monter à bord du bus. Les vendeurs et les démunis n’hésitent pas à le faire pour réclamer aux passagers.

Puis un contrôleur passe poinçonner nos tiquets de taxes du terminal. On ne nous a pas demandé nos passeports, ni filmé notre monter dans le bus.

Temps de trajet annoncé 12h, mais avec tous les arrêts, (les toilettes du bus servent au transport de marchandise) nous mettrons 14h pour arriver à destination. Nous avons très mal dormi car même en plein milieu de la nuit les Boliviens ne font pas attention à chuchoter et nous sommes devant l’escalier.

Sucre

A Sucre, nous retrouvons Valery et Karine, un cousin de Damien. Ils voyagent pendant 6 mois en Amérique. Nous avons visité la ville avec eux. Le marché central, où nous avons fait nos courses car notre logement disposait d’une cuisine accessible.

Sucre cousin

Sucre Fruit

Sucre marché

Pour prendre un peu de hauteur nous sommes allés au Couvent San Felipe, il est possible de monter sur le toit terrasse.
Et le parc avec la petite tour Eiffel, le week-end nous y avons croisé beaucoup de Boliviens qui viennent s’y détendre.

Sucre San Felipe

Sucre San Felipe 2

Sucre tour eiffel

Mais un des plus beaux point de vue de la ville est la place la Peregrina. Il y a une église et une jolie place avec des arches sur les collines de Sucre.

Sucre place 2

Sucre place

Sucre arcades

A Sucre, l’ambiance du centre historique est calme et agréable. Ici les bâtiments sont soignés, ne sont plus en constructions et sont tous peints en blanc. La ville est classée au patrimoine de l’Unesco.

Sucre place 4

Sucre place 3

Elle est propre et la circulation y est bien plus calme qu’à La Paz. Cela fait du bien à nos oreilles et nos poumons. Par contre nous avons aussi remarqué qu’il y avait beaucoup de Boliviens qui fesait la manche, surtout des personnes âgées. Le principe de retraite existe dans le pays, mais elle est tellement faible qu’elle ne leur permet pas de vivre correctement.

Bonnes adresses où manger :

  • Café Condor, un menu a 25 Bob et des plats à la carte excellents et abordables.

Nous sommes restés 2 jours à Sucre puis avons pris un bus pour Uyuni. Cette fois-ci, nous prenons un bus de jour, même si cela nous prend la journée. Nous ne tenons pas à repasser une nuit chaotique.

Expression d’Amérique du Sud

Nous aurions pu nous arrêter au passage dans la ville de Potosi. Pour couper le trajet en deux et visiter. Potosi est connue pour ses mines d’argent. A une époque c’était la ville la plus moderne de l’Amérique du Sud. L’argent extrait des mines a permis d’enrichir beaucoup d’européens. Une expression en est née « Ca vaut un Potosi » ce qui veut dire que ça a une valeur inestimable.

Et pour la petite histoire, une autre expression semblable « c’est pas le Pérou ». Une expression que Damien se plaisait à répéter alors que je ne la connaissais pas et je n’en comprenais pas le sens. Donc après quelques recherches : le Pérou ferait référence à l’Eldorado et la richesse. L’expression signifiait donc « ce n’est pas beaucoup »…

Quel budget faut-il prévoir ? (Octobre 2018, 1 € = 7,9 Bolivianos):

  • Bus Copacabana-La Paz 20 Bob/pers
  • Bac pour traverser le lac Titicaca 2 Bob/pers
  • Taxi La Paz 20 Bob
  • Nuit La Paz Hostal Jimenez 60 Bob
  • Téléphérique 3 Bob/pers
  • Entrée Musée d’art 20 Bob/pers
  • Bus de Nuit La Paz – Sucre 150 Bob/pers
  • Taxe terminal 2,5 Bob/pers
  • Nuit à Sucre Family Hostel 90 Bob
  • Entrée Couvent San Felipe 15 Bob/pers
  • Taxi Sucre 10 Bob
  • Bus Sucre – Uyuni 70 Bob/pers

La photo de Loup et Louve :

Sucre Loup et Louve

Partagez !

Laisser un commentaire