mekong-4000-îles

Les 4000 îles

Don Det, vivre au milieu du Mékong

Après notre road trip en moto sur le plateau des Bolavens, nous restons une nuit à Pakse. Tous les matins il y a des bus qui partent pour les 4000 îles, pour loger il y a le choix entre Don Kong, Don Det et Don Khone. Nous choisissons Don Det, même si elle est réputée comme étant la plus festive, nous avons aussi entendu que ce n’était pas si agité que ça et c’est ici qu’il y a le plus d’offres en activités et en logements.

Après 3h de bus nous arrivons à Nadasang, il faut marcher jusque l’embarcadère et monter à bord de petites barques motorisés. Les îles ne sont pas loin, nous y sommes en moins de 20 minutes.

Attention, il faut penser à retirer de l’argent avant de prendre le bateau, juste après l’arrêt de bus, car il n’y a pas de distributeurs de billets sur l’île !

Farniente aux 4000 îles

Première étape chercher un logement, nous décidons de sortir du village principal et longeons le bord Est de l’île. Nous finissons par trouver un bungalow en bamboo avec le confort basique un lit avec moustiquaire, sdb privée (douche froide) et terrasse avec hamac. Le tout pour un prix de 4€/nuit. Nous avons vue sur un petit jardin et un terrain de pétanque.

L’ambiance est très calme à Don Det la journée. Tout le monde se repose, en hamac, sur des couchettes dans les restaurants ou dans une bouée sur le Mékong. Nous nous installons sur la terrasse d’un restaurant sur la rive Ouest pour observer le coucher de soleil.

Nous avons eu quelques nuits agitées, non pas par des touristes faisant la fête mais des Laotiens au Karaoke. Ils adorent ça, on pense qu’ils ne pourraient pas faire une soirée sans ! Il semble que notre séjour soit tombé pendant une fête bouddhiste qui dure plusieurs jours. Nous les avons observés à plusieurs reprises passer dans les rues, la musique à fond et dansant autour d’une branche sur laquelle des billets ou d’autres choses (comme des doses de shampoings) étaient accrochées. Ils se rendaient au temple par famille.

Quand ce n’était pas les Laotiens au Karaoke, nous avons aussi été réveillé par ces chiens qui se battaient juste à côté de notre bungalow. Donc au risque de passer pour des râleurs, on peut dire que nos nuits ont été mouvementées.

Balade à Vélo de Don Det à Don Khone

Le lendemain de notre arrivée, nous louons des vélos pour faire le tour des deux îles Don Det et Don Khone reliées par un pont. Les chemins ne sont pas de tout confort, beaucoup de caillous, de trous et des ponts en planches à traverser.

Nous passons devant un resort avec piscine, Damien demande le prix par curiosité : 60 ? 60 000 kip ! soit 6€, à ce prix là on se dit super on déménage ici, mais quand nous tendons les billets au gérant pour réserver celui-ci nous répond  » non 60$/nuit et pas 60 000 kips ». Là tout de suite ça ne rentre plus dans notre budget de backpacker ^^’

Sur l’île de Don Khone, il y a possibilité d’observer les rapides que le Mékong forme en passant les rochers. La puissance de l’eau est impressionnante. Nous restons un moment au cascades Li Phi à observer les rapides et les buffalos qui broutent les algues dans l’eau.

Un peu plus loin, ils ont installés des bungalows ouverts avec hamacs et coussins. Parfait pour prendre un déjeuner et faire une bonne sieste. Ce lieux résume bien l’ambiance générale des deux îles, farniente et zen attitude.

Nous rentrerons en fin d’apres-midi au Mama Thanon, rendre les velos et tester le pumkin burger et le veggie curry burger. Même sans viande rouge, ils étaient éxcéllent.

Notre bungalow est tres bien pour se reposer (enfin sauf la nuit) mais un de ses inconvénients : pas de connexion wifi. Nous avons plusieurs recherches à faire sur internet et articles à rédiger. Nous prenons quartier au cloud 9, pour profiter de leur connexion et au passage déguster leur sandwich shawarma et leurs cheesecakes delicieux.

Bonnes adresses où manger :

  • Mama Thanon, la nourriture y est excellente, nous avons testé leur pumkin burger et leur sandwich au curry.
  • Cloud 9, restaurant tenu par une australienne, leur sandwich shawarma et leur cheesecake sont très bons.
  • Crazy Gecko, nous n’y sommes allé qu’une fois mais avons adoré leur curry de pumkin lentilles au lait de coco.

 

Sur les 4000 îles et à Don Det nous observons dans plusieurs restaurant que des volontaires étrangers y travaillent en échange du gîte et du couvert.

Canoë au milieu des 4000 îles

Pour notre dernier jour aux 4000 îles, nous reservons un tour en canoë. Le groupe est assez important nous sommes une trentaine de personnes. La première partie est facile nous déscendons le Mékong calmement puis débarquons à l’ouest d’une île pour aller observer des rapides. Nous laissons nos canoës sur place, on passe à la marche à pied.

Pour atteindre ces rapides Tad Khone Pa Soi, il faut traverser un par un, un petit pont en bambou. On observe plusieurs perche de bambous le long des rapides, les pécheurs du coin viennent y installer des nasses pour piéger les poissons.

Après une bonne balade à pied sur l’île, nous arrivons sur la rive opposée, à l’est. Nos canoës ont été transporté jusqu’ici par des motoculteurs attelés. Cela nous permettra de repartir en amont des rapides qui sont infranchissables par embarcation.

Petite pause baignade avant le déjeuner, le courant reste très puissant ici. L’équipe nous a préparé des brochettes de viandes cuitent au feu de bois, de la purée et un oeuf dur. Nous faisons plus ample connaissance avec deux français: Pierre-Antoine et Fatiha.

Nous reprenons nos embarcations pour passer la partie la plus difficile: les rapides. Quelques embarcations se sont retournées mais nous, nous n’avons pas fini à l’eau. Le Mékong s’élargit ensuite de plus en plus, en face de nous les berges du Cambodge. Il existe des dauphins d’eau douce dans cette partie du Mekong. Ils sont très difficile à observer car en voie de disparition. Vous aurez compris, nous n’en verrons pas.

Nos guides s’amusent avec nous, à nous éclabousser ou sauter à l’eau, l’ambiance est plutôt bonne enfant.

Nous pagayons pendant 1 ou 2h avant de débarquer sur le continent. Nous prenons un tuk tuk pour visiter les rapides de Khone Phapheng ! Un seul tuk tuk, même s’il s’agit d’un gros, pour 30 personnes c’est peu, nous sommes serrés comme des sardines, certains doivent monter sur le toit.

Les rapides sont très impressionnants, ils s’agit des plus puissantes que nous ayons pu observer. Nous terminerons la journée par un diner avec Pierre-Antoine. Ces longues discutions entre voyageurs sont toujours un plaisir.

Nos 4 jours aux 4000 îles sont finalement passés bien vite. Nous avions prévus de nous y reposer mais l’isolation acoustique de notre bungalows n’aura pas été idéale. Et il est difficile pour nous de rester à rien faire, il faut toujours qu’on sorte un peu et trouver une occupation, que se soit marche, vélo ou autre …

Après ce séjour nous repasserons une nuit à Paksé, avant de changer de pays et donc de passer une frontière terrestre du Laos vers la Thaïlande ! Nous appréhendons un peu et espérons que ça se passera bien …

 

Quel budget faut-il prévoir aux 4000 îles ? (Février 2018, 1€ = 10 300 kip):

  • Bus et bateau de Pakse à Don Det 60 000 kip/pers
  • Nuit à Don Det Mr Vishet Bungalows, 40 000 kip
  • Location de vélos 10 000 kip
  • Excursion en canoë à la journée 220 000 kip/pers (petit-déjeuner et déjeuner inclus)
  • Entrée cascades de Li Phi 35 000 kip/pers
  • Bateau et bus Don Det à Pakse 50 000 kip/pers

La photo de Loup et Louve :

Partagez !

Laisser un commentaire