Niagara 2

Les chutes du Niagara et Philadelphie

Les chutes du Niagara et Philadelphie

Après Chicago, nous avons roulé jusque Toledo proche de Détroit.

Nous avons pris quelques photos de notre voiture dans l’optique future de la vendre. Nous étions sur un site de camping gratuit. Trois autres vehicules de voyageurs ont passé la nuit au même endroit.

Honda + Camping

Nous avons hésité à visiter Détroit, la ville est citée comme éxemple dans le film « Demain » et cela nous avait donné envie de la voir. Puis nous y avons finalement renoncé a regret, nous venions de visiter une grande ville et craignons de manquer de temps pour la suite de notre planning.

Chutes du Niagara

Nous avons donc roulé jusqu’aux chutes du Niagara où nous sommes arrivés en fin de journée.

Il paraît que le meilleur endroit pour voir les chutes, c’est depuis le côté Canadien. La rivière Niagara forme un coude à l’endroit des chutes.

Du côté Canadien, on les voit bien de face, alors que côté USA, le point de vue se situe dans le creu du coude. Mais le côté Canadien est très bettoné. Alors que du côté Américain, il y a un parc arboré dans lequel il est agréable de se balader. Donc match nul !

Niagara 4

Niagara 3

La puissance des chutes est impressionnante, le débit d’eau qui s’écoule ici chaque jour: 2 832 mètres cubes d’eau par seconde ! Ce sont les chutes qui subissent le plus d’érosion au monde.

Chaque côté propose un petit tour en bateau, pour aller voir les chutes de plus près. Les k-way bleu pour les américains et rouge du côté Canadien.

Niagara

Niagara 5

Il existe aussi une attraction pour aller voir les chutes de l’interieur. Mais tout cela revient assez cher. Nous nous contenterons du point de vue depuis la tour d’observation.

L’entrée permet de déscendre à la base pour s’approcher des chutes depuis le côté. Mais nous nous faisions tellement arrosé, que nous n’irons même pas jusqu’en haut, nous avions l’impression d’être en face d’un jet d’eau sous pression !

Après les chutes, nous avons trouvé un camping gratuit au bord d’un canal. Il faut juste prévenir que vous souhaitez passer la nuit ici. Il y avait même une douche à disposition pour les voyageurs.

Puis nous avons changé de direction, après plus d’une semaine a rouler vers l’Est, nous prenons la direction Sud-Est, pour rejoindre Philadelphie et ses environs.

Lancaster, le canton amish

Proche de Philadelphie il y a la plus grande concentration de communautés amsih au monde. Ils vivent proche de Lancaster dans différentes communautés.

Nous avions déjà croisé des amishs à plusieurs reprises depuis le début de notre voyage aux Etats-Unis et au Canada. Leur tenue traditionnelle et leur coupe de cheveux, nous avait étonné et nous étions curieux de découvrir leur mode de vie.

Amish

Sur la route 30 à l’Est de Lancaster, nous commençons à croiser nos prémières charrettes. Non, ce n’est pas pour les touristes, c’est leur mode de transport quotidien.

Certaines communautés de amish interdisent les vehicules motorisés. Mais attention il s’agit de charrettes modernes, certaines sont équipés de clignotants !

Charette amish

D’autres communautés sont plus subtiles et interdisent de conduire des véhicules motorisés. Il est donc possible de rouler, mais avec un chauffeur. Bref les amish ont toutes sortes de règles et principes selon les communautés, dans certaines c’est l’électricité qui est interdite.

Leur principale activité est l’agriculture. Nous profitons de leur terroir, pour faire quelques courses chez le primeur. Nous sommes tout étonné de croiser un agriculteur, en train de présser du foin sur une presse tirée par un cheval !

agriculture amish

Le soir-même, nous campons à nouveau dans un petit bois au milieu de la campagne. Nous croiserons quelques familles venues camper pour le week-end.

Lac camping

Philadelphie

A Philadelphie, pour la première fois de notre voyage nous croisons des personnes de notre entourage. Antoine, Adeline et leurs enfants sont venus aux Etats-Unis pendant 2 mois. Comme Damien, ils ont cédés leur exploitation, pour changer de vie, faire un beau voyage avec leur trois filles. Puis revenir en France et repartir de zéro.

Nous nous sommes donné rendez-vous vers midi, pour manger ensemble avec deux de leurs amis : Math et Pilou, vivant à Philadelphie. Avant de les retrouver nous visitons un peu Philadelphie, avec son hôtel de ville.

Philadelphie city hall

Et la célèbre statue « Love »

Philadelphie LOVE

Mais ce qui est le plus intéressant, c’est le parc de l’indépendance. En effet Philadelphie a eu un rôle clé dans l’indépendance des Etats-Unis. C’est ici que fut signé la déclaration d’indépendance et que fut adoptée la constitution américaine.

Il est possible de visiter le hall de l’indépendance, le lieu même de la signature !

Philadelphie indepandance 2

Philadelphie independance

Nous rejoignons nos amis proche du reading terminal market. Il s’agit d’une ancienne gare, ici, chaque canton de la région de Philadelphie peut y tenir un stand. Par contre il est interdit aux chaînes commerciales comme les Starbucks …

Puis au moment du déjeuner, il s’est mis à pleuvoir. Mais pas des petites pluies fines, de belles et grosses averses. Les habitants de Philadelphie ne sortent jamais sans leur parapluie !

Nous nous sommes réfugiés dans une des cafétérias, proche du marché, dans laquelle nous avons déjeuné. Et nous avons longuement visité les allées du marché en attendant que la pluie cesse.

Nos stands préférés: le primeur amish, le marchand de bonbon et celui de donuts ! Il y avait une queue de folie pour les donuts, nous étions déçus de ne pas pouvoir y gouter !

Philadelphie market 2

Philadelphie market 2

Phil qui connait bien Philadelphie, nous a proposé d’aller visiter le « magic garden ». Il s’agit d’une oeuvre artistique, un homme qui a entièrement décoré sa maison et son jardin à sa manière. Voyez plutôt les photos, ci-dessous.

Philadelphie Magic Garden 2

Philadelphie magic garden 2

Cela lui à pris une vingtaine d’année, à l’origine le quartier était peu fréquentable. Il y avait un terrain vague à côté de sa maison. L’artiste y a exprimé son talent. Quand la propriétaire est venue une dizaine d’année plus tard, elle a voulu le faire raser, mais un collectif local, l’en a empêché. Depuis il s’agit d’un monument de Philadelphie.

Philadelphie Magic garden

Pour nous y rendre nous avons traversé Philadelphie, par des rues pavées assez anciennes (pour le continent américain). Le soleil avait refait son apparition quelques heures.

Philadelphie vieille rues

Après cette belle journée et ce très bon moment passé avec ce petit groupe, il est temps pour nous de les quitter. Nous étions vraiment heureux de croiser du monde sur notre voyage ! Merci à Pilou et Math pour toutes leurs anecdotes sur la ville de Philadelphie et leur vie aux Etats-Unis !

Nous repartons de notre côté vers le nord pour visiter la ville animée de New-York !

Philadelphie

Quel budget faut-il prévoir ? (Août 2018, 1 € = 1,15 $US):

  • Péage entre Chicago et Niagara falls 10,5$
  • Accès à la tour d’observation 2,5$
  • Camping Hibernia 15$
  • Parking à Philadelphie 7$/jour
  • Entrée à Magic Garden 10$/pers
  • Hôtel à Piscataway, Garden Executive Hotel 96$

La photo de Loup et Louve :

Loup et Louve

Partagez !

Laisser un commentaire