Huaraz Pastoruri 3

Lima à Huaraz

De Lima à Huaraz, la cordillère blanche

Depuis Montréal, pour notre vol vers le Pérou, nous avons fait escale à Panama, juste le temps de manger un sandwich. Dans le premier vol, nous n’avions pas de places côte à côte mais une jeune fille a bien voulu échanger avec nous.

Lima

Nous sommes arrivés à Lima dans la soirée. On a pas mal hésité, entre aller a pied à notre hôtel et prendre un taxi. Mais ayant entendu que le quartier autour de l’aéroport n’est pas très fréquentable et la nuit étant tombée. Nous avons pris un taxi auprès des compagnies de l’aéroport.

Notre auberge était parfaite, une chambre avec salle de bain et petit déjeuner. L’accueil agréable, nous avons demandé conseil pour se rendre à Huaraz. Nous avions le choix entre un bus de nuit ou de jour. Mais nous n’avions pas trop l’envie de visiter Lima, la capitale. En plus cela nous paraissait un peu compliqué, pour gérer nos sacs à dos toute la journée. Résultat on file tout de suite à Huaraz et la cordillère blanche.

Nous sommes repassés à Lima, après Huaraz, pour repartir vers le sud du Pérou. Cette fois nous avons visité la ville un peu plus longtemps, en visitant rapidement le quartier de Miraflores et le parc de l’amour, en bord de mer.

Lima 2

Lima 2

Lima ne nous aura pas beaucoup charmé, il s’agit d’une grosse ville très étendue. Il faut s’y déplacer en taxi et ce n’est pas toujours simple ! Nous ne sommes pas amateurs des grandes villes, nous ne nous y sommes pas attardés.

Huaraz

Nous avons pris un bus de la compagnie Linéa, au dernier moment, il n’y avait plus que les places VIP. En tout cas le bus était très confortable, siège en cuir inclinable avec même un repose pied. Une vendeuse ambulante passe pour nous proposer des empenadas au poulet, délicieux ! Notre seul regret : les vitres sont masquées et ne permettent pas de voir a l’extérieur.

Nous avions repéré un hôtel avant de débarquer sans le réserver. Mais une fois arrivés le gérant nous annonce qu’il est complet. Puis finalement si nous ne restons qu’une nuit, il a une chambre. Nous acceptons et ne resterons qu’une nuit, le lendemain nous préférons changer pour un hôtel plus accueillant.

Huaraz

Huaraz Plaza de armas

Nous faisons le tour de Huaraz et cherchons une agence pour faire le treck du Santa Cruz et des excursions aux alentours. Après un rapide comparatif, nous choisissons Galaxia expédition, les prix sont raisonnables et nous en avons entendu du bien.

A midi, nous testons les cantines au-dessus du marché central. Il y a plein de petits stands qui proposent un menu pour seulement 5 soles. Un homme nous invite à nous asseoir à son stand, nous acceptons. A peine assis il nous dépose une assiette de soupe avec des pâtes dedans, il s’agit de l’entrée puis il nous demande ce que nous voulons ensuite.

Cantine Huaraz

Nous avons eu du mal à déchiffrer le menu, alors on a choisi en fonction des assiettes qu’ont déjà les autres clients. En plus de notre grande assiette de soupe chacun, nous aurons le droit à une deuxième assiette pour le plat principal riz ou pâtes. C’était tellement copieux que nous n’avons pas réussi à terminer nos assiettes !

Pour nous acclimater à l’altitude, il est conseillé de commencer par des petites randonnées en dessous de 4000m. Nous choisissons de faire celle menant à Wilcacocha, très facile 6km aller-retour et 600m de dénivelé.

Huaraz Wilcacocha

Pour cela il faut prendre un collectivo, les transports locaux. Il s’agit de minibus qui circulent autour de Huaraz. Pour les prendre, il faut chercher le bon et faire signe au chauffeur de s’arrêter, son assistant ouvre la porte latérale avant même d’être arrêté. Il nous invite à monter et en moins de 10 secondes d’arrêt, le bus est déjà reparti !

Il nous dépose au pont Santa Cruz avec une jeune femme, elle nous dit qu’elle habite près de la lagune. Nous faisons la moitié du chemin avec elle en discutant. Puis elle nous laisse pour rejoindre sa maison.

Huaraz Wilcacocha 3

Ici les maisons sont faites de brique de terre, nous avons d’ailleurs aperçu les briqueteries au départ de la rando. Pour Damien, la montée est bien difficile, il manque de souffle et a des difficultés à respirer.

Nous mettrons 2h pour arriver au sommet et découvrir la lagune. Celle-ci est moins impressionnante que ce à quoi nous nous attendions. Mais nous avons une belle vue panoramique sur les montagnes et la vallée de Huaraz.

Huaraz Wilcacocha 2

Huaraz Wilcacocha 4

Nous redescendons sans difficulté, la respiration de Damien est meilleure. En une petite heure, nous sommes en bas. Nous reprenons un collectivo pour Huaraz. Quelques courses aux marchés central et nous préparons nos sacs pour le treck du Santa Cruz, le lendemain !

Nous prévoyons un article spécial pour le treck du Santa-Cruz !

Glacier Pastoruri

De retour du treck du Santa Cruz, l’agence nous a offert une activité à Huaraz. Nous avons choisi le glacier Pastoruri, mais il en existe bien d’autres. Mais cette sortie permet d’explorer une partie de la cordillère blanche que nous n’avons pas encore vue. Alors que les sorties vers les lagunes, nous ramène dans des vallées proche de celle du treck. Nous avons rendez-vous à l’agence a 9h, nous y laissons nos gros sacs pour la journée. Nous sommes en avance de 15min.

Mais une dame vient nous chercher pour nous emmener au mini-bus, celui-ci mettra 1h à arpenter les rues de Huaraz pour récupérer d’autres clients jusqu’à ce que le minibus soit plein. Bref nous avons fait le ramassage scolaire, pour finalement revenir à l’agence à 10h00 chercher notre guide..

En route, elle nous donne beaucoup d’explications en espagnol avec un débit assez rapide. On a vraiment l’impression qu’elle récite un texte appris par coeur.

Huaraz Pastoruri

Premier arrêt dans un restaurant, nous en profitons pour acheter des sandwichs car on y repassera qu’à 16h30 apres les visites. Nous parcourons un plateau de haute altitude, le paysage est magnifique.

Un des arrêts est consacré aux cactus géants : des Puyas Raimondi qui y poussent. Ces cactus peuvent vivre jusque 80 ans. Dans le premier stade de leur vie, ils forment une boule qui grossit d’année en année.

Huaraz Pastoruri cactus

Huaraz Pastoruri cactus 2

Puis entre 30 et 50 ans, la plante fleurie pendant une période de 3 mois. Il s’agit de la plus grande inflorescence au monde, elle peut aller jusqu’à 14m. Puis après ces trois mois de floraison elle meurt, expulsant des millions de graines. Mais seulement une graine sur un million germera.

Huaraz Puyas Raimondis

Les autres arrêts sont consacrés à une source d’eau gazeuse et des peintures préhistorique. Avant de terminer par le clou du spectacle le glacier Pastoruri.

Huaraz Pastoruri 2

Le bus s’arrête sur un parking a 4700m et il faut monter 3km, pour atteindre le glacier a 5000m. A cette altitude c’est très difficile, nous mettrons une bonne heure pour atteindre la base du glacier. Mais il est très impressionnant, avec le soleil les reflets bleus de la glace sont très intense.

Huaraz Pastoruri 4

Glacier Pastoruri

Nous mettrons un peu plus d’une heure pour monter avec des pauses pour prendre sa respiration. Mais la descente sera beaucoup plus rapide.

Bonnes adresses où manger :

  • Café Andino, environnement sympathique et sandwich et burritos raffinés

Le bus nous ramène à Huaraz, où nous trouverons un café pour patienter jusqu’à notre bus de nuit qui nous ramène à Lima, pour ensuite continuer vers Paracas. Nous avons aimé l’ambiance et notre dîner !

 

Quel budget faut-il prévoir ? (Octobre 2018, 1 € = 3,86 Sol.):

    • Taxi Lima entre 15 et 40 Sol.
    • Nuit à Lima Limper B and B 48 Sol.
    • Bus de jour Lima – Huaraz compagnie Linéa 40 Sol./pers
    • Taxe Teminal de Lima Plaza Norte 4 Sol. /pers
    • Nuit à Huaraz Casa Blanca 50 Sol.
    • Nuit à Huaraz Alojemiento Huaraz 36 Sol.
    • Collectivo pour la randonnée Wilcacocha 1 Sol./pers
    • Excursion Glacier Pastoruri (offert) 30 Sol./pers
    • Bus de nuit Huaraz-Lima compagnie Linéa 55 Sol./pers
Partagez !

Laisser un commentaire