phimai-temple-entree

Phimai

Premiers pas en Thaïlande à Phimai

Notre première destination en Thaïlande est Phimai, il s’agit d’une petite ville dans la région de l’Isaan, c’est une région à l’Est où le tourisme y est encore peu développé. Notre passage de frontière Laos-Thaïlande et le trajet vers Khorat, nous aura pris une journée entière de bus. Nous avons hâte de découvrir la Thaïlande. Encore un dernier bus de seulement 1h30 depuis Khorat, nous arrivons sur la place de Phimai vers midi.

Une thaïlandaise s’approche avec une pancarte à notre nom, il s’agit de Tip qui est gèrante de la guesthouse où nous avons réservé. L’endroit est adorable, petite maison dans une arrière cours, nous avons une chambre climatisée avec sdb et balcon. Il y a des vélos gratuitement à disposition ainsi que du café et du thé. Nous vous recommandons à tout prix d’y dormir si vous passez là-bas !

Bonnes adresses où manger :

    • Tom Yun, petit restaurant qui propose un plat Thaïlandais: Tom Yun, une sorte de soupe avec des saucisses.
    • CoffeeMe, attention fermé le lundi XD
    • Night Market, insectes, nouilles sautées, nems, crèmes de riz fourré, fruits. Il y a de tout sur les night-market !

Le Banyan géant

Dès le premier soir, nous allons visité le Banyan à l’Est de la ville. Nous nous attendions à voir un arbre immense, dépassant les autres par sa hauteur. Mais non ce n’est pas par sa hauteur qu’il est impressionnant, mais par sa superficie. Il s’agit d’un arbre vieux de 350 ans, les branches retombent et se réimplantent dans le sol formant comme de nombreuses racines qui font parties d’un seul arbre. Le Banyan est un arbre sacré en Asie, car la légende veut que Bouddha aurait atteint la connaissance suprême sous un Banyan.

phimai-banyan-geant

Il est possible de se balader sous les branches comme si vous étiez dans un bosquet. C’est difficile de penser que toutes ses branches ne proviennent que d’un seul arbre. Il y a plusieurs temples au alentours, des petites échoppes et des restaurants.

Depuis un pont nous voyons quelques Thaïlandais jeter des morceaux de pain dans l’eau … et d’énormes remoux en dessous d’eux. Nous nous rapprochons il s’agit de poissons chats (enfin c’est ce que l’on pense) certains font plus d’1 mètre de long.

Nous visitons les allentours mais contraint de faire demi-tour. Damien a vu « une queue de serpent ou lézard de 2m de long« . Il a immédiatement fait demi-tour, me laissant seule plantée au milieu du chemin. J’ai bien essayé d’apercevoir cette créature, mais sans succès. On nous a confirmé qu’il y a des varans par ici, surement ce que Damien a aperçu.

Les marchés Thaïlandais

A Phimai il y a 4 marchés différents. Deux journaliers: le marché du matin et le marché de nuit. Mais il y a aussi le marché du 8, chaque 8, 18 ou 28 du mois. Et pour finir le marché du lundi, au soir.

Nous sommes chanceux, nous sommes arrivés le Dimanche 18 Février, mais en réalité un peu trop tard pour le marché qui n’a lieu qu’au matin. Ce n’est que parti remise nous irons au marché du Lundi !

Il s’agit de notre premier marché en Thaïlande, il ressemble à tous les autres marchés asiatique avec une exception, en plus des fleurs, fruits, crevettes, viande … nous découvrons un stand d’insectes. Criquets, ténébrions de toutes les tailles, fraichement frits !

insectes-grillés-night-market-phimai-thailande

Allez on se lance, enfin Louison la première, encore une fois, et ce n’est pas mauvais. Le goût est même meilleur que ceux vendus en France. Ils sont fraîchement grillés plus croustillants et moins farineux. Ça ressemble au goût des petites crevettes que l’on pêche à l’épuisette !

crepe-lait-coco-night-market-phimai

Nous profitons du night market pour nos diners, nous goûtons à toutes sortes de choses. Des petites crèpes au lait de coco, des beignets, des fruits … Nous nous sommes régalés.

Le Temple Prasat Hin

À Phimai il y a des ruines d’un ancien temple Khmer en plein milieu de la ville. Nous en faisons le tour. Découvrant les anciens couloirs en ruines et le bouddha central. Nous apprécions de découvrir un autre style de temple que ceux visités jusqu’ici. Bon déjà la grande différence, c’est que celui-ci est en ruine, mais il reste un lieu de culte malgré tout.

phimai-temple-arbre

Il s’agit d’un temple comme ceux d’Angkor, il date du début du XIè siècle, il lui aurait même servi de modèle car il est antérieur. Le temple est bien entretenu, et assez préservé. Une grande partie a été restaurée par une équipe Franco-Thaï au cours du siècle dernier et d’autres parties sont toujours en cours de restauration.

Petite pause à l’ombre des arbres, pour admirer ce temple magnifique.

Phimai-temple-arbre

temple Phimai Statues

Nous n’aurons pas testé le massage thaïlandais, même si à Phimai il y a un centre de massage vraiment abordable !

Phimai vaut le détour, nous avons aimé la tranquilité de cette ville. Mais le plus de notre séjour reste l’accueil que Tip nous a réservé. Surtout les échanges que nous avons eu avec elle et les longues discutions avec les autres résidents de Benya Guethouse.

Finalement nous serions bien resté une journée de plus, rien que pour l’accueil de la guesthouse. Nous reprenons notre visite de la Thaïlande, direction la jungle et le parc de Khao Yai, pour peut-être y rencontrer des éléphants sauvages…

 

Quel budget faut-il prévoir ? (Février 2018, 1€ = 39 Bath):

      • Bus de Khorat à Phimai 50 Bath/pers
      • Nuit à Benya Guesthouse, 426 Bath
      • Massage Thaïlandais d’1h 150 Bath/pers
      • Entrée Temple Prasat 100 Bath/pers

La photo de Loup et Louve :

loup-et-louve-phimai

Partagez !

Laisser un commentaire