Musée Phom Penh

Phom Penh

Séjour dans la capitale : Phom Penh

Après notre petite semaine à la campagne autour de Kampot, nous arrivons dans cette grande ville qu’est Phom Penh. Il s’agit de la capitale du Cambodge.

Nous avons choisi un hôtel excentré du centre-ville. Ici pour un prix vraiment très abordable, nous avons une chambre avec salle de bain privée et petit déjeuner inclus. Ca nous fait du bien de retrouver une vrai chambre après notre semaine en bungalow, réveillés par les souris ou le bruit des moteurs de bateaux.

Vue Hotêl Lalune

Le propriétaire nous explique que si les prix sont si abordables malgré son standing, c’est par choix. En baissant ses tarifs, il a plus d’affluence, et donc assez de travail, pour embaucher des jeunes filles du quartier en difficultés. Nous recommandons son hôtel, car en plus de ça, l’accueil était parfait, il nous a donné des conseils et aidé à trouver un transport pour nous rendre à l’aéroport.

Phom Penh

L’éloignement de notre hôtel n’est pas vraiment un problème. Nous testons pour la première fois un application mobile pour faire appel aux services d’un tuk-tuk : Passapp

Tuk Tuk Passapp

Vous indiquez sur l’application votre emplacement et le lieux où vous souhaitez vous rendre. L’application va proposer la course au chauffeur le plus proche, et si celui-ci refuse la course, elle sera proposer au suivant ainsi de suite jusqu’à ce que quelqu’un accepte.

Le prix est annoncé en fonction des kilomètres à parcourir. Ca nous convient parfaitement, et après l’avoir testé, nous l’avons trouvé très efficace.

Nous visitons le centre-ville, les alentours du palais royal qui était fermé au moment où nous y sommes passés. Puis remontons à pied jusqu’au marché central, il s’agit d’un ancien bâtiment datant de l’époque colonial française. Il a été rénové récemment. A l’intérieur les échoppes sont plus agréables à visiter que les autres marchés asiatiques. Ils sont plus spacieux, nous souffrons moins de la chaleur.

Palais Royal Phom Penh

Marché couvert

A Phom Penh nous avons aussi trouvé un restaurant embauchant des personnes en difficultés. Mais contrairement à Kampot, nous ne l’avons pas essayé, l’ambiance nous a paru moins sincère.

Bonnes adresses où manger :

    • David Noodles, ils des nouilles de riz fraîches, elles sont très bonnes
    • Babylon, restaurant libanais proche du musée S-21

Musée du génocide S-21

Une visite difficile mais très instructive. Le musée du génocide est un ancien lycée, qui a été utilisé comme prison et centre de torture pendant la révolution des Khmer Rouges.

Musée S-21

Un brin d’histoire :

Après le protectorat Français, un roi est resté au pouvoir au Cambodge. Puis est venu la guerre du Vietnam, comme le Laos, le Cambodge a été un des pays a subir des dommage collatéraux. Les américains ne bombardaient pas uniquement le Vietnam, mais aussi les pays voisins, bien qu’ils ne soient pas entrés en conflit avec les Etats-Unis. Les citoyens ont perdu confiance envers le gouvernement et ont commencé à rejoindre les rangs des Khmer Rouge (Anti-américains). En 1975, les Khmer Rouge ont fini par être assez puissants pour prendre le pouvoir.

Une de leurs premières actions a été de faire évacuer les grandes villes. Ils ont prétendu que c’était pour protéger les habitants des bombardements américains. En réalité, les Khmer rouges était contre toutes les personnes un tant soit peu intellectuelles. Ils souhaitaient « reformer » le pays et pour cela il fallait revenir à l’essentiel et réapprendre par eux mêmes.

Les personnes évacuées des villes ont été enrôlées de force au travail dans les champs. Travail uniquement manuel car toutes les machines ont été détruites, ce fut de l’esclavagisme. Ils travaillaient du lever, jusqu’au coucher du soleil, avec de faibles rations de nourritures. Beaucoup de victimes sont mortes d’épuisement.

Pendant la révolution, il y avait facilement des ennemis de l’organisation « Orca », comme ils s’appelaient. Le simple fait de porter des lunettes, pouvait faire de vous un ennemi, par exemple. Les arrestations allaient bon train et les prisonniers étaient rapidement envoyés dans des centres de tortures.

Lit Musée S-21

Le directeur de la prison S-21, était persuadé que si quelqu’un lui était envoyé, il avait forcément quelque-chose à révéler. Et pour cela, il fallait le torturer jusqu’à ce qu’il avoue. Puis si les aveux était satisfaisants, la personne était systématiquement exécutée.

Nous avons appris cette réalité sur ce génocide en parcourant les anciennes salles de classes. Dans lesquelles tant de personnes ont connu une fin horrible. La visite se fait avec un guide audio. C’est difficile d’écouter leurs histoires et de voir leurs photos. Le plus choquant pour nous, c’est que cette histoire soit aussi récente, l’époque de nos parents et grands-parents.

Spectacle de danse Aspara

Pour nous remettre de nos émotions et assister à quelque-chose d’un peu plus gai. Nous profitons d’un spectacle de danse traditionnelle Cambodgienne. Le spectacle raconte une légende du pays. Et il est très agréable, une troupe d’une vingtaine de danseurs se succède sur scène. Le fil rouge raconte l’histoire et il est entrecoupé de scène de danses folkloriques.

Cambodian Living Arts

Danse Aspara Phom Penh

Le préambule du spectacle commence par une vidéo nous expliquant les difficultés du Cambodge pour restaurer sa culture. Durant le génocide, les artistes ont aussi été la cible des Khmer Rouge. Il a fallu rechercher des musiciens, danseurs, sculpteurs … des années plus tard, et peu avaient survécus. Le Cambodge avait perdu sa culture traditionnelle pendant plusieurs années, mais aujourd’hui, leurs savoirs  retrouvés sont enseignés aux nouvelles générations.

Il est temps pour nous de quitter le Cambodge, nous prenons un vol pour Singapour. Cette fois-ci aucune difficultés à passer la frontière à l’aéroport. Un coup de tampon sans discuter.

 

Quel budget faut-il prévoir ? (Mars 2018, 1€ = 1,22$ et 1$ = 4000 riels):

      • Bus Kampot – Phom Penh 7$/pers
      • Nuit hôtel Lalune 10$
      • Trajets en Tuk-tuk entre 2 et 4$
      • Spectacle de Danse 15$/pers
      • Entrée Musée du génocide S-21 8$/pers
      • Tuk tuk jusque l’aéroport 5$

La photo de Loup et Louve :

Loup et Louve Phom Penh

Partagez !

Laisser un commentaire