Hanoï

Premières impressions à Hanoï

Après un vol un peu plus long que prévu, nous sommes arrivés le 9 Janvier à 14h30, heure locale, il fait 12°C. Plus précisément, nous devions avoir 6h de vol jusque Dubaï, 3h30 d’escale de nuit et à nouveau 6h de vol jusqu’Hanoï. Mais notre deuxième vol étant retardé nous sommes restés plus de 5h dans le terminal de Dubaï. Nous avons réussi à trouver une place sur les sièges semi-allongés, pensant pouvoir dormir en attendant le prochain vol. C’était sans compter sur les voiturettes passant juste devant nous ! Comme le passage était étroit, elles n’arrêtaient pas de klaxonner pour avertir de leur passage, et ainsi éviter les piétons, la nuit fut donc très courte ! Nous avons accusé le coup.

Damien et Louison aéroport Dubaï

Pour nos premiers jours en Asie passés dans la ville d’Hanoï, voici ce qui nous a surpris, étonnés et ce que nous avons aimé. Beaucoup de découvertes d’un autre mode de vie.

La circulation

La circulation est très dense à Hanoï. Traverser la rue, avec des dizaines de scooters qui arrivent de front dans les deux sens, est une véritable épreuve du combattant. Même s’il existe des passages piétons, ils ne sont pas respectés (même avec un feu). Si jamais vous êtes en train de traverser, plutôt que de s’arrêter ils zigzaguent autour des piétons.

–> Notre technique : on reprend les vieilles habitudes de l’école, on se tient la main pour traverser et on s’assure que le conducteur nous ai bien vu (pour nous éviter).

 

Les Vietnamiens n’ont pas froid au yeux sur leurs scooters, à 4 personnes dessus où bien avec des chargements de tout genres : dizaines de cartons d’oeufs, des porcelaines, des balais … Ils nous étonnent régulièrement !

Hanoï est une villes assez bruyante, les Klaxons sont en continus dans les rues, scooter, voitures, bus. Que se soit pour se signaler ou parce que le précédent n’avance pas assez vite.

Même chez eux, les vietnamiens parlent assez fort. Nous avons dormi dans une chambre d’hôtes, au sein d’une famille très charmante qui parle assez bien français et on entend vite tout ce qui se passe dans la maison. L’avantage c’est que la maison étant en arrière cours, nous échappions au bruit des Klaxons de la rue.

Les rues d’Hanoï

Les boutiques sont surchargées, d’articles en tout genre. La plupart du temps, on ne distingue plus les murs. Parfois elles débordent et envahissent les trottoirs, si bien que nous sommes obligés de marcher sur la chaussée. Un des quartiers célèbre d’Hanoï est le quartier des corporations. A l’origine chaque rue commerçante de Hanoï permettait d’écouler les productions d’un village de métiers des alentours. La rue des cordonniers, celle de l’orfèvrerie, des tissus.

La tradition à plus où moins perdurée, nous avons pu l’observer régulièrement dans toute la ville. Dans une seule rue on peut avoir plusieurs boutiques d’affilées, vendant les mêmes produits.

Rue des corporations Hanoï

rue des corporations Hanoï

Dans Hanoï, il y a beaucoup de street food, la popote et la vaisselle se font directement sur le trottoir. Un petit brasero, quelques tables basses, caisses et tabourets en plastiques et voilà le restaurant peut ouvrir ! Tout ce qu’on peut dire, c’est que les conditions d’hygiènes nous surprennent en tant qu’occidentaux (surtout après avoir vu des rats dans la rue). Certaines odeurs nous ont vite dérangé et parfois nous ont écoeuré.

Street Food Hanoï

Bonnes adresses où manger :

  • King Roti, 34 hang gai street : une brioche sucrée et fourrée, un régal, on regrette de ne pas y être repassé (d’après Damien: « encore mieux : elle était excellente ») 14 000 VND /brioche
  • Bun bo Nam bo, 67 hang dieu : leur plat le Bun bo Nam bo, des nouilles de riz, germes de soja, boeuf, cacahuètes et plein d’autres végétaux… 60 000 VND/plat

Ces adresses nous ont été recommandés, mais on confirme, il faut y aller !

Les lieux à visiter

Côté visites nous sommes allés au temple de la littérature. Les premiers mots qui nous viennent à l’esprit pour le décrire sont : apaisement, calme et sérénité.

Un brin d’histoire :

Dès le XIVème siècle, il existait un concours des fils de la nation, pour les fonctions d’état, très éprouvant. Dans le temple il y a de nombreuses stèles avec des bases en formes de tortues. La tortue représente la pérennité, il s’agit de stèles où sont inscrits les noms de l’ensemble des lauréats. Les étudiants d’aujourd’hui se rassemblent ici pour prendre une photo en tenue de lauréat.

Temple de la littérature Hanoï

Temple de la littérature stèle tortue Hanoï

Le mausolée d’Ho Chi Minh se trouve dans un quartier bouclé avec beaucoup de militaires. Barrières à l’entrée, il faut marcher au pas, plusieurs panneaux d’interdiction : de marcher sur certains trottoirs, de fumer, manger un chewing-gum. Tellement impressionné qu’on se rend compte, qu’on a même pas pris de photo de tout ça.

Nous avons pu voir la pagode au pilier unique, mais n’avons pas fait le musée d’Ho Chi Minh.

Pagode au pilier unique Hanoï

Après cela nous avons traversé le jardin botanique qui n’a pas beaucoup d’interets. Au bord du lac de l’Ouest nous avons pu regarder la technique de quelques pêcheurs.

Notre journée à Hanoï s’est terminée au bord du lac de « l’épée restituée » par un spéctacle de marionnettes sur l’eau. Le spectacle raconte tout en musique plusieurs petites histoires du Vietnam, uniquement en Vietnamien 🇻🇳. On devine l’histoire via les marrionnettes avec quelques touches d’humour. Plutôt sympa pour finir une journée !

Marionettes sur l'eau Hanoï

Après notre visite de la ville d’Hanoï, nous partons pour la mer et l‘île de Cat Ba, afin de visiter la cousine de la baie d’Halong. Débuter notre voyage dans une ville comme Hanoï, fut déstabilisant. Leur mode de vie nous a interloqué, que de choses à observer à chaque coin de rue, chaque boutique.

 

Quel budget faut-il prévoir ? (Janvier 2018, 1€ = 27 000VND) :

  • Ticket Bus local depuis l’aéroport 30 000 VND /pers
  • Chambre d’hôtes « Parfum d’Automne » 258 000 VND /nuit
  • Entrée au Temple de la littérature 30 000 VND /pers
  • Spectacle de marionnettes sur l’eau 100 000 VND/pers

La photo de Loup et Louve : 

Loup et Louve Hanoï

Partagez !

Laisser un commentaire