Reflet miroir mont Taranaki

De Wellington au Volcan Taranaki

La tête dans les nuages, pour apercevoir le volcan Taranaki

Arrivés presque de nuit à Wellington par le ferry depuis les Malborough Sounds, nous cherchons juste un emplacement ou camper. La visite de la ville attendra le lendemain matin. Nous prévoyons de visiter la ville sur la journée, puis de remonter la côte vers le Nord-Ouest, direction le Volcan Taranaki !

Wellington

Le stationnement à Wellington est très couteux. Nous aurons beau tourner pour trouver une place, nous ne trouvons rien en dessous de 4$/h.

Nous nous contenterons donc de voir la fameuse Cuba street en roulant. Les boutiques de vêtements ont l’air sympathiques. Mais à vrai dire depuis le voyage, le shopping nous est devenu assez étranger, hormis les magasins de matériel de campings ou vêtements techniques.

Wellington

Nous visiterons le musée Te Papa, avec plusieurs expositions très intéressante sur la culture Maori. Comment ils sont arrivés en Nouvelle-Zélande, leurs habitations et leur culture jusqu’à aujourd’hui…

Nous apprenons également que la Nouvelle-Zélande est une des dernières terres colonisée par l’homme. Avant l’arrivée des Maoris en 1250, il n’y avait aucun mammifère. La Nouvelle-Zélande était la terre des oiseaux.

Une autre exposition du musée était très intéressante, sur une partie de la première guerre mondiale que nous connaissons très peu. Il s’agit de la bataille de la baie d’Anzac en Turquie à laquelle les troupes néo-zélandaises et australiennes ont participé. Nous comprenons mieux pourquoi ils célèbrent le « Anzac day » le 25 Avril !

Whanganui

Nous avons roulé tout le long de la côte Sud-Ouest de l’île du Nord. Afin de rallier Wellington à Taranaki, cela fait un détour dans le parcours global sur l’île du Nord, mais nous tenions à voir ce volcan.

Nous avons fait cette route en deux jours en passant la nuit à Whanganui. La ville est située près de l’embouchure de la rivière du même nom. Cette rivière est connue comme étant la plus longue navigable du pays.

Vue tour

L’attraction à Whanganui c’est sa tour, un memorial pour la première guerre mondiale. Il est possible de grimper jusqu’au sommet par un escalier en colimaçon de 196 marches. Attention au tourni, du haut de la tour on a une vue sur toute la ville. On aperçoit même la mer et au loin les deux volcans, d’un côté le Mont Tongariro et de l’autre le Taranaki.

Tour

Nous profiterons de la piscine, oui notre van n’est pas équipé de douche. Donc pour ça, soit nous trouvons des douches publiques, soit on fait une sortie à la piscine. Ici les piscines sont souvent équipées de bain chauds, parfait pour se détendre après quelques longeurs.

Taranaki

Nous terminons la dernière portion de notre route jusqu’au volcan Taranaki. En début d’après-midi, nous entamons notre randonnée sur la « Maude track ». Pour commencer il faut traverser des prairies, sans trop déranger les vaches qui y pâturent. Puis nous suivons un sentier au milieu d’une forêt. Ce chemin semble très peu fréquentée, mais heureusement il est bien balisé.

Debut de la randonnée mont Taranaki

Prairie pour le mont Taranaki

Nous marchons plusieurs heures sous les arbres, à un moment le sentier se divise. Nous continuons de suivre les balises mais celles-ci ne nous menant que jusqu’à une cascade.

Cascades Taranaki

C’est très beau, mais nous c’est la vue sur le volcan que nous souhaitons. Nous coupons à travers bois pour essayer de rejoindre l’autre sentier. Bref c’est une mauvaise idée, à travers les bois tout se ressemble et il est impossible de marcher droit. Nous arpentons les sous-bois et réussirons à retrouver le chemin (merci au GPS et l’application « maps.me »).

Dans les bois mont Taranaki

Nous continuons dans la forêt, il n’y a presque plus de balises, à peine une tous les 500m. La végétation qui nous entoure évolue, à mesure que nous montons en altitude. Les espèces d’arbres qui nous entourent sont moins hautes, puis elles laissent leur place à la broussaille.

Nous continuons à suivre notre sentier tant bien que mal, il se transforme en petite ravine où les eaux de pluies s’écoulent. Nous finissons par sortir des sous-bois mais la vue est couverte, nous sommes au milieu des nuages.

Mont Taranaki dans les nuages

Mont Taranaki mer de nuage

Au-dessus des nuages

Pourvu que la vue se découvre et que nous n’ayons pas monté tout ce chemin pour rien. Arrivé au sommet nous quittons les rigoles de Maude Track pour un autre sentier bien mieux aménagé.

Passerelle en bois mont Taranaki

Nous sommes sur un plateau alpin, autour de nous la zone est très humide. Nous devons rester sur la passerelle en bois pour ne pas finir les pieds trempés.

L’humidité de cette zone a permis une merveille de la nature : un petit étang, juste en face du volcan Taranaki, qui se reflète parfaitement dans l’eau. Nous resterons à ce point de vue magnifique pour plusieurs pauses photos, l’endroit est tellement incroyable !

Mont Taranki Louison

Mont Taranaki Damien

Mont Taranaki D et L

Mont Taranaki miroir photo

Après cette pause photo, nous reprenons le même chemin pour redéscendre. En tout la randonnée nous aura pris 4h30, elle est plutôt difficile car le sentier est peu fréquenté et non aménagé (sauf la fin).

Nous dormirons au pied du volcan, réveillés en pleine nuit par des locaux s’amusant à faire des drifts sur la route et notre parking. Le lendemain en partant nous verrons de nombreuses traces de gommes sur la route et les bas-côtés défoncés.

Mais avant de partir nous referons une deuxième randonnée sur les flanc du Volcan, un peu plus proche du sommet. Il culmine à 2518m, il est possible de monter jusqu’au sommet, mais pas d’ascension pour nous cette fois-ci.

Pied du mont Taranaki

Louison Randonnée Mont Taranaki

En fin de matinée nous prenons la route plein Est, direction un autre volcan: le Tongariro. Nous empruntons une route surnommée la « route oubliée ». En effet cette route qui coupe le pays est très peu fréquentée.

Quel budget faut-il prévoir ? (Mai 2018, 1 € = 1,70 $NZ):

    • Parking Wellington 10$NZ
    • Entrée Piscine 5$NZ/pers

La photo de Loup et Louve :

Loup et Louve Mont Taranaki

Partagez !

Laisser un commentaire